Connect with us

Economie

Tebboune souhaite construire un hôpital à Alger « pour l’ensemble du Maghreb »

Published

on

Le président Abdelmadjid Tebboune lors de la conférence sur le plan de relance à Alger en août 2020. © Billal Bensalem/NurPhoto/AFP
Le président Abdelmadjid Tebboune lors de la conférence sur le plan de relance à Alger en août 2020. © Billal Bensalem/NurPhoto/AFP

Le Président Abdelmadjid Tebboune espère construire un hôpital à Alger « pour l’ensemble du Maghreb » où « un président africain pourrait être soigné sur son propre continent ». Cette ambition a été formulée par le chef d’Etat lors d’un entretien accordé au média allemand Der Spiegel. Et c’est avec les allemands qu’Abdelmadjid Tebboune souhaite collaborer pour concrétiser ce projet.

« L’Allemagne est un modèle pour nous à bien des égards », a indiqué Abdelmadjid Tebboune dans un entretien paru vendredi sur les colonnes dudit hebdomadaire allemand.

« Les Allemands nous ont toujours traités avec respect, ils ne nous ont jamais traités avec arrogance, et il n’y a jamais eu de désaccord sur la politique étrangère », a-t-il déclaré.

Le chef de l’Etat algérien a exprimé son souhait de pouvoir étendre ses coopérations avec l’Allemagne notamment pour la construction d’un hôpital à Alger. Abdelmadjid Tebboune a dans ce sens évoqué son long séjour hospitalier en Allemagne en fin 2020, soulignant l’intérêt personnel qu’Angela Markel avait porté pour lui lors de son hospitalisation.

« J’admire aussi l’endurance et l’humilité d’Angela Merkel. Je suis vraiment désolé qu’elle parte. Je n’oublierai jamais comment elle s’est personnellement occupée de moi lorsque je suivais un traitement médical en Allemagne », a-t-il dit.

« Je voudrais que nous construisions ensemble un grand hôpital à Alger. Une maison qui couvre toutes les spécialités médicales, pour l’ensemble du Maghreb. Un président africain pourrait alors enfin être soigné ici, sur son propre continent, plutôt qu’en Suisse », a formulé Abdelmadjid Tebboune, soulignant la disposition de l’Algérie « à financer une grande partie de ce projet ».

Mais le président algérien ne souhaite pas seulement coopérer dans le domaine de la santé, mais « dans tout ce qui est possible ».

« Il y a aussi beaucoup de potentiel dans les énergies renouvelables. Avec l’aide allemande, nous pourrions approvisionner l’Europe en énergie solaire », a-t-il dit.

L’entretien d’Abdelmadjid Tebboune avec ledit média allemand est paru vendredi. A travers ces déclarations, Tebboune a évoqué notamment les tensions diplomatiques avec la France, affirmant qu’il « ne fera pas le premier pas ».

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR