Suivez-nous

Politique

Tebboune instruit le gouvernement de régulariser les médias électroniques

Avatar

Publié

le

© DR | Abdelmadjid Tebboune, candidat à la présidentielle du 12 décembre 2019 (archives)

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a instruit, mardi, le Premier ministre, M. Abdelaziz Djerad de procéder à la “régularisation de la situation juridique des journaux électroniques domiciliés en Algérie”, a indiqué ce mardi un communiqué de la Présidence de la République.

“Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a instruit, mardi, le Premier ministre de procéder à la régularisation de la situation juridique des journaux électroniques domiciliés en Algérie”, lit-on dans le communiqué.

Ainsi, “ces médias seront traités au même pied d’égalité que la presse nationale écrite en matière de couverture des activités nationales et officielles et d’accès à la publicité publique, et ce dans le strict cadre de la loi et de la déontologie de la profession”, conclut la même source.

Politique

Coronavirus en Algérie: Djerad appelle à s’éloigner de toute “forme d’alarmisme”

Avatar

Publié

le

Par

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a appelé mercredi, lors de la réunion du gouvernement, à une communication “sereine, réfléchie et responsable”, “s’éloignant de toute forme d’alarmisme”, au sujet du nouveau coronavirus (Covid-19) en Algérie, notamment après l’apparition d’un cas confirmé de cette maladie, indique un communiqué des services du Premier ministre.

” Le gouvernement a pris connaissance des mesures prises par le ministère de la Santé au lendemain de l’annonce de l’enregistrement d’un premier cas de coronavirus en Algérie”, précise la même source.

“Après avoir rappelé les circonstances ayant amené la détection du cas suspect ainsi que les mesures prises pour son traitement conformément aux directives nationales et aux protocoles édictés en la matière par les instances internationales spécialisées, le ministre de la Santé a fourni des détails sur le renforcement des dispositifs de prévention, de surveillance et de veille au niveau de l’ensemble des points d’entrée du territoire national”, note-t-on.

Le Premier ministre est intervenu, lors de cette réunion, pour “conforter” les déclarations du ministre ainsi que celles des responsables qui se sont exprimés sur ce sujet, “saluant les efforts de toutes les parties impliquées dans la gestion de cette situation”.

Un cas a été confirmé mardi positif en Algérie au coronavirus (Covid-19) parmi les deux cas suspects de nationalité italienne.

“Le dispositif de surveillance et d’alerte mis en place au niveau national a permis de détecter deux (02) cas répondant à la définition du cas suspect (fièvre, symptômes respiratoires et notion de voyage d’une zone de circulation du coronavirus Covid-19)”, avait indiqué le ministère de la Santé, précisant que “les deux cas suspects de nationalité italienne, âgés de 55 ans et 61 ans, présentant les deux une comorbidité, ont été pris en charge conformément aux directives nationales”.

“Conscient du risque”, le ministère de la Santé assure avoir “renforcé le dispositif de prévention autour du cas confirmé, et le dispositif de surveillance et de veille au niveau de tous les points d’entrée”.

Lire la suite

Politique

El Bouchi condamné à 8 ans de prison, le fils de Tebboune relaxé

Bouzid ICHALALENE

Publié

le

Crédit photo:DR

El Bouchi, de son vrai non Kamel Chikhi, a été condamné par le tribunal de Sidi M’hamed ce mercredi 26 février à 8 ans de prison ferme, dans la même affaire que le fils de l’actuel président Abdelmadjid Tebboune, Khaled, qui est relaxé.


Le chauffeur de l’ex DGSN, Abdelghani Hamel, a été condamné lui, à 4 ans de prison ferme.

Lire la suite

Politique

Reporté pour la deuxième fois : le procès en appel d’Ouyahia et Sellal se tiendra le 1er mars

Melissa NAIT ALI

Publié

le

©DR | Procès Ouyahia et Sellal aura lieu le 1er mars

Le procès en appel d’Ahmed Ouyahia, Abdelmalek Sellal, des anciens ministres et des hommes d’affaires se tiendra finalement, dimanche 1er mars. Reportée le 12 février dernier, l’audience qui devait s’ouvrir, aujourd’hui à la Cour d’Alger, a été renvoyée à la demande des avocats de la défense.

Ces derniers ont motivé leur demande par le fait que « certains avocats, fraichement constitués, n’ont pas eu accès au dossier », alors que « d’autres se constitués aussi dans l’affaire de Kamel Chikhi, dit ‘’el Bouchi’’ », dont le procès se tient depuis le début de la journée, d’aujourd’hui, au tribunal de Sidi M’hamed.

« L’affaire est reportée pour la dernière fois. Le procès sera tenu dimanche, 1er mars, à 10h00 », annonce le président de la Cour quelques minutes après le début de la séance. Il donne ainsi une suite favorable à la demande formulée par les avocats qui ont tenu plusieurs réunions dans la matinée pour s’accorder, au final, sur la nécessité de demander le renvoi de l’affaire.

Les prévenus, quant à eu, ont été tous présents dans la salle. Ils ont pris place dans le box des accusés vers 14h00. Les Ahmed Ouyahia, Abdelmalek Sellal, Mahdjoub Bedda, Yousef Yousfi, Abdelghani Zaalane, Ali Haddad, Mohamed Bairi, Mazouz…ont tous répondu présents à l’appel du juge.

Pour rappel, ces anciens hauts responsables sont poursuivis dans le cadre de l’affaire des usines de montage automobile et du financement occulte de la campagne du président déchu, Abdelaziz Bouteflika. En première instance qui s’est tenu, rappelons-le, en décembre dernier, le tribunal de Sidi M’hamed a prononcé des peines d’emprisonnement allant de 3 ans à 15 ans de prison ferme à l’encontre des prévenus.

L’ancien ministre de l’industrie, Abdesslam Bouchouareb a écopé, quant à lui, de 20 ans de réclusion. La majorité des accusés dans cette affaire, sont poursuivis aussi dans d’autres dossiers qui sont actuellement en cours d’instruction.

Lire la suite

Tendances