Tayeb Louh répond aux magistrats

Le ministre de la justice garde des sceaux, Tayeb Louh a affirmé aujourd'hui 5 février à Alger  que l'Algérie n'est soumise qu’aux mécanismes onusiens qu'elle a ratifié.

Crédit photo: DR | Le ministre de la justice garde des sceaux Tayeb Louh

Le ministre de la justice Tayeb Louh, a déclaré lors d’une conférence de presse au ministère de la justice que les magistrats se doivent de respecter le «devoir de la réserve» et de «faire preuve d’impartialité».

 

Le ministre de la justice a souligné qu’«En pareilles circonstances, il est impératif de respecter ces valeurs, car les magistrats ont consciences du poids de la responsabilité qui pèse sur leurs épaules».

La déclaration de Tayeb Louh intervient après que les magistrats aient refusé d’encadrer les élections présidentiels du 18 avril prochain.