Connect with us

Société

Tayeb Bouzid veut garder la neutralité de l’Université dans l’élection présidentielle.

A quelques jours de l’échéance électorale organisée par l’Etat, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique souhaite tenir l’Université loin de toute activité politique partisane à l’intérieur des enceintes universitaires.

Kenza Ait Bachir

Published

on

@DR/Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Dans une correspondance signée par le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS), Tayeb Bouzid, datée du mercredi 13 novembre et adressée aux directeurs des établissements du secteur ainsi qu’au directeur général de l’Office National des Oeuvres Universitaires (ONOU), il est fait demandé à ces responsables d'”interdire toute campagne ou publicité pour quelque candidat aux élections présidentielles à l’intérieur des enceintes universitaires“. Par cette note, le ministre souhaite garder la neutralité de son secteur dans cette joute électorale voulue par le pouvoir et qui est fondamentalement rejetée par les citoyens.

Afin de s’assurer du maintien de l’espace pédagogique loin de toute récupération partisane, la tutelle somme les responsables du secteur de “prendre les mesures nécessaires ainsi que les procédures administratives adéquates pour le report de toutes manifestations à caractère non-pédagogique à après le 12 décembre, y compris les manifestations culturelles et sportives”, évitant ainsi des rassemblements à l’intérieur des campus universitaires qui pourraient servir de tribune à l’un ou l’autre des candidats. Par la-même, le ministre évitera également tout affrontement au sein de l’espace universitaire comme ça a été le cas entre les pros-élection et les pros-Hirak à travers les différentes villes du pays.

Pour finir, Tayeb Bouzid insiste sur la large diffusion de sa directive. “A ce sujet, il vous est demandé de diffuser cette note à tous vos services et directions administratives et scientifiques afin de garantir un fonctionnement régulier de l’Institution universitaire et de la garder loin de toute activité ne se rapportant à son esprit originel et à sa vocation première”, demande-t-il dans sa correspondance.

Est-ce à dire que l’Université restera loin de la joute électorale voulue et imposée par les gouvernants ? Wait and see !

 

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR