Connect with us

Monde

Tariq Ramadan, accusé de viols, placé en garde à vue à Paris

Bouzid ICHALALENE

Published

on

L'islamologue suisse Tariq Ramadan, accusé de viol par deux femmes en France, a été placé en garde à vue mercredi par les enquêteurs de la police judiciaire parisienne, a-t-on appris de source judiciaire.

“L’islamologue suisse Tariq Ramadan, accusé de viol par deux femmes en France, a été placé en garde à vue mercredi par les enquêteurs de la police judiciaire parisienne” a rapporté l’AFP qui cite des sources judiciaires.

Tariq Ramadan s’est rendu mercredi matin à la convocation des policiers “dans le cadre de l’enquête préliminaire ouverte à Paris des chefs de viols et violences volontaires”, a précisé cette source, confirmant une information de RTL.

conseils religieux

L’islamologue est visé par deux plaintes pour viol, déposées fin octobre 2017. L’une par Henda Ayari, une ancienne salafiste aujourd’hui militante laïque et féministe qui l’accuse de l’avoir violée un soir de 2010 dans une chambre d’hôtel alors qu’elle venait demander des conseils religieux. L’autre par une femme de 40 ans qui a souhaité rester anonyme et qui a déposé plainte pour des faits qui remontent à l’automne 2009.

peut repartir libre

Tariq Ramadan est actuellement entendu par les enquêteurs de la 2e DPJ de la police parisienne, une garde à vue qui peut durer jusqu’à 48 heures et à l’issue de laquelle il peut repartir libre, être placé sous le statut de témoin assisté ou être mis en examen.

 

Avec AFP

Monde

Mali: un ancien militaire désigné pour conduire la transition

Achour Nait Tahar

Published

on

L’ancien ministre de la défense, le colonel à la retraite Bah Ndaw, 70 ans, a été désigné président par le comité militaire au pouvoir. Il a pour mission de conduire une période transition jusqu’au retour des civils à la tête de l’Etat.

La nouvelle a été annoncée par la télévision d’Etat. Un flash spécial interrompant les programmes habituels de la télévision nationale, le colonel Goïta, a fait l’annonce, faisant référence aux positions internationales en évoquant le “contexte global” et les engagements internationaux de son pays pour justifier les choix du jour.

Le nouveau chef d’Etat prêtera serment vendredi, a dit le colonel Goïta. C’est à lui qu’il appartiendra de nommer un Premier ministre, en vertu d’une charte retenue par la junte pour organiser la transition.

Le président est flanqué d’un vice-président doté d’importantes prérogatives sécuritaires, appelé à la remplacer en cas d’incapacité et qui n’est autre que l’actuel chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, rapporte l’AFP. La même source précise que “c’est ce dernier qui a annoncé le choix opéré par un collège d’un peu plus d’une quinzaine de membres, dont sept de la junte, le reste des places revenant au Mouvement dit du 5-Juin, aux syndicats, aux anciens groupes rebelles ou à la société civile”.

Pour rappel, le colonel Ndaw avait été nommé ministre de la Défense en mai 2014 après la déroute des forces maliennes face aux rebelles touareg dans leur bastion de à Kidal (nord-est). Il n’était resté en poste que quelques mois.

Continue Reading

Monde

Coronavirus: les dernières évolutions de la pandémie dans le monde

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

La pandémie de coronavirus a fait 30,8 millions de contaminations et au moins 957.948 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles.

Restrictions sur les rassemblements au Québec

Le nombre de personnes autorisées lors de rassemblements dans les “salles louées, les lieux de culte, les événements festifs, les mariages”, au Québec, passe de 250 à 50 personnes à partir de ce lundi, selon le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, lors d’une conférence de presse.
Ce plan vise entre dans le cadre des restrictions imposées par le gouvernement du Québec afin de contenir une deuxième vague de coronavirus.

Le Taj Mahal rouvre ses portes

Le palais de Taj Mahal situé dans la ville indienne d’Agra (nord), a rouvert lundi ses portes au public après environ six mois de fermeture à cause de la pandémie du nouveau coronavirus.
Deuxième pays au monde le plus touché après les Etats-Unis, l’Inde comptabilise 5.4 millions de contaminations avec une moyenne de 100.000 cas chaque jour.

Nouveau record au Liban

Le Liban a enregistré, dimanche, un nouveau record après avoir recensé 1.006 nouveaux cas de Covid-19 et 11 décès en 24 heures, ce qui porte le bilan total à 29.303 infections et 297 morts dans ce pays en crise, a indiqué dimanche le ministère de la Santé.

Avec AFP et APS

Continue Reading

Monde

Le point sur la pandémie de coronavirus dans le monde

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

La pandémie de coronavirus a contaminé plus de 30.556.040 personnes et fait 953.025 morts dans le monde depuis son apparition en fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles samedi à 11h00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 199.255 morts. Viennent ensuite le Brésil (136.532), l’Inde (85.619), le Mexique (72.803) et le Royaume-Uni (41.732).

Plus de 136.000 décès au Brésil

Le Brésil a atteint samedi 136.532 décès liés au coronavirus après le recensement de 739 nouveaux cas ces dernières 24h, selon le ministère brésilien de la Santé.
Au cours de la même période, 33.057 nouveaux cas ont été recensés ce qui porte le nombre total à 4.528.240.

27.000 cas en Libye

796 nouveaux cas de COVID-19 ont été enregistrés en Libye ce qui porte le nombre total de cas confirmés à plus de 27,234 , signale le Centre national de contrôle des maladies de Libye.
08 nouveaux décès ont été enregistrés, selon le centre, ce qui porté le nombre total de victime à 436.

Amende pour non-respect de la quarantaine

Une amende de 10.000 livres sterling (11.000 euros) sera infligée aux individus qui ne respecteront pas l’auto-quarantaine en cas de contamination, a annoncé samedi le gouvernement lors de la présentation des nouvelles règles visant à contrer la propagation du coronavirus.

100.000 cas d’infection en Belgique

La Belgique a franchi dimanche le cap des 100.000 infections au coronavirus pour s’établir à 100.748 dont 9.944 décès, selon les chiffres de l’institut de santé publique Sciensano.
Selon les autorités locales, cette augmentation des cas est justifiée par la multiplication des tests.

Avec AFP

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR