Sport

Taoufik Makhloufi ne prendra pas part aux JO de Tokyo

Published

on

© DR | L'athlète algérien triple médaillé olympique, Taoufik Makhloufi

L’athlète algérien triple médaillé olympique, Taoufik Makhloufi, a annoncé, ce lundi 26 juillet, ne pas participer aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, qui se tiennent depuis le 23 juillet jusqu’au 8 août dans la capitale japonaise. Cette défection intervient, à cause d' »une blessure contractée au genou », a indiqué le sportif dans un communiqué. 

« J’ai longtemps essayé de repousser l’échéance pour prendre une décision finale. Malheureusement, je ne pourrai pas embarquer avec mes compatriotes qualifiés, à qui je souhaite la réussite, vers le Japon ce 26 juillet 2021.  Je me trouve contraint d’écouter mon corps et ce genou récalcitrant qui a longtemps perturbé ma préparation, tout comme la Covid-19 que j’ai  contractée l’année passée », lit-on dans le communiqué de Makhloufi. 

« Comme vous le savez, toutes et tous, depuis des années maintenant, j’essaie de donner le meilleur de moi pour représenter dignement l’Algérie.  Depuis les Jeux Olympiques de Londres 2012 aux Championnats du Monde de Doha 2019 en passant par les Olympiades de Rio 2016, j’ai pu connaître des moments de gloire et une joie immense. Ces instants, vous les avez partagés  avec moi comme si c’était les vôtres« , s’émeut l’athlète.

Selon Makhloufi, « être à la hauteur des attentes n’est pas toujours chose facile, surtout pour porter les espoirs d’un peuple aussi formidable que le nôtre. Je sais que vous comptiez sur moi pour briller aux JO-2020 de Tokyo« , indique la même source. « J’aurais aimé entretenir la flamme olympique pour qu’elle ne s’éteigne pas pour la troisième édition de suite. Mais, parallèlement aux espérances et à l’ambition, chez un sportif, il y a aussi la forme athlétique et les défaillances », se dit-il attristé.

« J’aurais tant aimé suivre mon cœur qui m’incite à courir avec la chasuble de l’Algérie, courir pour vous et essayer d’aller accrocher une nouvelle médaille pour mon peuple. Mais j’ai préféré ne pas vous donner de faux espoirs parce que mon amour pour vous et l’Algérie est vrai et sincère« , a-t-il assuré.

Ainsi, « il n’est pas évident d’être à la hauteur quand la forme athlétique ne suit pas. J’ai passé plusieurs tests. Ils n’étaient pas  concluants. Ne pas être dans les temps habituels à l’entraînement est frustrant pour un coureur. Mais ma frustration aurait été plus grande si j’avais couru pour revenir les mains vides du Japon. Néanmoins, je vous promets d’essayer de revenir plus fort pour les rendez-vous qui se profilent. Il y aura les Jeux méditerranéens 2022, chez nous, à Oran qui me  tiennent à cœur ainsi que les Mondiaux 2022 aux Etats-Unis« , conclut l’athlète.

Pour rappel, selon le Comité Olympique et Sportif Algérien (COA), quarante-quatre athlètes de quatorze disciplines différentes représenteront l’Algérie lors des Jeux Olympiques à Tokyo.

Il est à noter que les deux athlètes algérien engagés dans la discipline de l’escrime se sont fait éliminés, aujourd’hui, des épreuves de sabre individuel des Jeux olympiques 2020 de Tokyo. Il s’agit de: Mohamed-Belkebir  Kaouthar (sabre féminin) et Salim Heroui (fleuret masculin).

Comments

Édité par EURL INTERLIGNES MEDIA | Copyright © 2019

Quitter la version mobile