Tamanrasset : les clubs de football interpellent Lhadi Ould Ali

Crédit photo: DR | Manque d'infrastructures sportives à Tamanrasset

[mm_ad_placement id="4"]
[mm_ad_placement id="6"]
[mm_ad_placement id="22"]
[mm_ad_placement id="16"] [mm_ad_placement id="17"]
Le ministre de la jeunesse et des sports a été interpellé lors de sa récente visite à Tamanrasset sur les problèmes que traverse le secteur sportif dans cette zone à l'extrême-sud du pays

Lors de sa visite de travail et d’inspection effectuée tout récemment, dans la wilaya de Tamanrasset, le ministre de la jeunesse et des sports, Elhadi Ould Ali a tout fait pour éviter la presse, pendant cette expédition plutôt touristique du fait qu’elle est consacrée à l‘inauguration des infrastructures déjà mises en service par le wali de Tamanrasset. Le ministre est encore plus disponible à prendre des photos avec des athlètes tenus en haleine depuis une semaine en prévision de son avènement. Accompagné du wali de Tamanrasset et d’une importante délégation ministérielle, l’hôte de l’Ahaggar a préféré choisir le dernier point de sa visite pour se livrer vélocement aux journalistes, qui n’ont vraisemblablement pas aimé l’attitude du représentant du gouvernement. Ce dernier a certainement réussi à détourner les questions qui fâchent, dont certaines sont directement liées aux dernières décisions de la FAF et aux critères de sélection adoptés par le sélectionneur National en faveur des binationaux. 

 

Il n’a toutefois pas pu échapper aux représentants de clubs locaux de footballs qui l’ont apostrophé au stade communal de Tamanrasset, pour lui faire part de leur désarroi et d’une myriade de problèmes dans lesquels ils se morfondent quotidiennement. Une lettre de doléance lui a été remise de main à main où sont énumérées toutes les préoccupations des clubs. Ceux-ci ont ainsi soulevé l’absence de la culture de sponsoring, les maigres subventions accordées aux clubs et le manque d’infrastructures sportives au niveau des 10 communes de la wilaya. Le problème du projet du centre de préparation de talents et d’élites sportifs  prévus à Tamanrasset a également été soulevé au ministre qui a promis de réétudier la possibilité de relancer la réalisation de cette infrastructure, en coordination avec le premier magistrat de la wilaya. Les présidents des clubs signataires de cette déclaration,  dont une copie a été adressée:  aux députés de la région,  au wali, au P/Apw et aux directeurs concernés, ont préconisé la réalisation d’un lycée sportif à Tamanrasset afin de promouvoir l’activité physique et sportive,  à même développer un système éducatif permettant de mieux encadrer les jeunes talents en herbe.

 

Pour sa part, le club amateur Mouloudia D’Adriane a fait proposition d’une école de football destinée à la catégorie des minimes avec pour finalité de pourvoir les équipes locales en joueurs bien formés à la base. A une question sur la possibilité de subventionner le club sportif pour les jeunes et les personnes aux besoins spécifiques lequel avait, faut-il le noter, honoré la wilaya récemment avec sept médailles lors de sa participation aux derniers jeux nationaux Handisports. Le ministre dit avoir accordé une attention particulière à cette catégorie de sportifs et son département œuvre à la révision des textes régissant leurs activités et leurs pensions de manière à ce qu’elles soient accordées équitablement. Revenant au programme de cette visite, Elhadi Ould Ali a procédé à l’inauguration de deux piscines de proximité, où il a constaté un manque flagrant en effectif d’encadrement. Le ministre a aussi sollicité le directeur de la jeunesse et des sports de Tamanrasset pour lui faire un recensement de toutes les compétences locales afin de leur créer des postes au titre de l’année budgétaire 2018, ainsi remédier définitivement à ce problème. Il a également recommandé la création d’une ligue locale de natation qui devrait coordonner avec la fédération nationale de la même discipline pour développer ce sport à Tamanrasset ainsi que d’autres pratiques nautiques. Au chantier de la nouvelle piscine semi-olympique, un projet qui traine depuis 2012, le premier responsable du secteur de la jeunesse et des sports s’est engagé à livrer cette structure en juillet 2018 à l’occasion du double anniversaire de l’indépendance et de la fête de la jeunesse.

[mm_ad_placement id="18"] [mm_ad_placement id="15"]