Connect with us

Accueil

Stade de 50.000 places de Tizi-Ouzou: reprise des travaux début avril

Published

on

Les travaux du complexe sportif de 50.000 places couvertes de Tizi-Ouzou, à l’arrêt depuis 2019, reprendront début avril, a annoncé ce dimanche 20 mars, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi.

«Nous auront d’ici début du mois prochain, une entreprise qui s’occupera des VRD et une autre pour les corps d’état technique (CET) vers la fin du même mois», a déclaré le ministre en visite dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Belaribi rappelle que c’est son département qui a été «chargé» par le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, de poursuivre les travaux et finaliser ce qui reste du projet.

«Notre grand souci était de relancer les travaux car il est honteux qu’un tel  projet attendu par toute la population de la wilaya de Tizi-Ouzou et sa jeunesse, soit à l’arrêt», a insisté le ministre qui dit accorder désormais une attention particulière aux délais, sans toutefois en fixer un.

«Après la reprise des travaux, nous allons arrêter un calendrier précis avec les entreprises réalisatrices, afin de livrer ce projet», a déclaré Belaribi, ajoutant que selon le cahier des charges élaboré, les travaux se poursuivront «avec le système 3 fois 8», c’est-à-dire sans arrêt.

«Les délais de réalisation auront une importance capitale dans la suite du projet», insiste encore Mohamed Tarek Belaribi, rappelant qu’un travail d’expertise a été fait par un bureau d’étude algérien et qui «a pris deux mois», pour déterminer ce qui a été réalisé et tout ce qui reste.

En juillet 2020, le ministre de la Jeunesse et des Sports de l’époque, Sid-Ali Khaldi, a annoncé «la résiliation du contrat» avec l’entreprise ETRHB- Haddad qui sous-traitait le marché pour une entreprise turque. Mais, la reprise des travaux tant promise n’a pas suivi.

Lancés en 2010, les travaux de ce stade qui devait être livré en 40 mois, ont connu plusieurs arrêts, outre des réévaluations du budget alloué. Et jusqu’à présent, son coût est estimé à 50 milliards de dinars. Le taux d’avancement des travaux est estimé à 80%.

Ce projet d’envergure englobe un stade de 50 000 places couvertes, un terrain de réplique, un stade d’athlétisme de 6500 places et un parking.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR