Soutien à l’économie nationale : 9 000 milliards de dinars accordés par les baques

Le chiffre du jour : 9 000 milliards de dinars de crédits directs accordés à l’économie nationale. C’est le montant avancé ce matin par le ministre des Finances Abderrahman Raouya lors de son intervention en marge de la journée d’information portant sur la modernisation des banques, organisée au centre international des conférences (CIC), à Alger.

Crédit photo: DR | Abderehmane Raouya, ministre des finances

Le chiffre du jour : 9 000 milliards de dinars de crédits directs accordés à l’économie nationale. C’est le montant avancé ce matin par le ministre des Finances Abderrahman Raouya lors de son intervention en marge de la journée d’information portant sur la modernisation des banques, organisée au centre international des conférences (CIC), à Alger.

 

Il a relevé, à l’occasion, l’important rôle que jouent la banque et les établissements financiers dans le développement de l’économie nationale à travers la mise en place de plusieurs formules de financement destinées au soutien de l’investissement. La valeur financière des crédits accordés par le gouvernement via les banques commerciales et d’investissement a augmenté de plus de 2 000 milliards de dinars entre 2017 et 2018.

« Les crédits directs accordés par les banques à fin 2017 ont atteint un montant global de 7 504 milliards de dinars, représentant 87 % de l’ensemble des crédits accordés à l’économie évalués à près de 9000 milliards de dinars (8.878 milliards de dinars) au cours de cette année », a-t-il souligné, estimant par ailleurs, qu’en dépit des déboires financiers du pays, « les banques continuent à contribuer à la croissance de l’économie nationale ».