Connect with us

Politique

Sofiane Djilali s’en prend aux boycotteurs

Published

on

© DR | Sofiane Djilali, président de Jil Jadid

Le président du parti Jil Djadid, Sofiane Djilali, a accusé les boycotteurs des élections législatives d’être responsables “du retour des partis de l’ancien système“, cet après-midi, lors d’une conférence de presse à son siège à Alger.

Dans sa première sortie médiatique depuis les élections législatives, Sofiane Djilali, a estimé que si la majorité écrasante n’avait pas boudé le scrutin, elle aurait pu “donner la légitimité aux institutions qui auraient pu faire un vrai changement” au lieu de permettre, selon lui, ” le retour des partis de l’ancien système” à la tête du pays.

Lors de cette conférence de presse, le chef du parti a adressé un message aux partis politiques qui avaient “insisté sur le boycott du scrutin comme étant la solution pour la crise” , en leur disant qu’ils “doivent penser rationnellement et objectivement et d’être conscient que le sort de l’Algérie est plus important qu’une victoire hypothétique”.

Sofiane Djilali a réaffirmé que son parti avait l’intention de “participer à ces élections dans le but de trouver une solution pour l’Algérie et non pas pour avoir des sièges au parlement” et ce en transférant “l’esprit du Hirak des rues jusqu’aux institutions”.

“Jil Djadid aurait pu proposer une vraie solution pour la société mais, hélas, on a pas pu convaincre un nombre suffisant de citoyens pour aller voter”, a regretté le président du parti et a justifié le résultat du scrutin par “le manque de confiance entre le citoyen et les politiques”.

“Nous ne comptons pas intégrer le nouveau gouvernement”

Par ailleurs, Sofiane Djilali a indiqué, en réponse à un journaliste, qu’il ne compte pas intégrer un gouvernement “découlé par une majorité avec laquelle il n’a aucun lien“. Le président de Jil Djadid a tenu à préciser qu’en participant aux dernières législatives son parti “ne soutenait pas le programme du président de la République” mais plutôt “une feuille de route pour sortir de la crise”.

Pour rappel, le parti de Jil Djadid a participé aux élections législatives du 12 juin dernier et a gagné un seul siège sur les 407 sièges du parlement. Ces élections ont été marquées par un taux d’abstention record qui a atteint les 77%.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR