Suivez-nous

Economie

Société d’exploitation des gares routières d’Algérie (SOGRAL): 1,7 milliards de dinars de pertes causées par la pandémie

Achour Nait Tahar

Publié

le

© DR | Société d'exploitation des gares routières d'Algérie (SOGRAL)

La Société d’exploitation des gares routières d’Algérie (SOGRAL) a enregistré des pertes considérables estimées à 1,7 milliards de dinars, due à la suspension de son activité entrant dans le cadre des mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la pandémie du coronavirus (Covid-19), a annoncé ce mercredi, le PDG de l’entreprise, Youcef Tessa.

Lors de son passage devant la commission du transport et télécommunication de l’assemblée populaire nationale (APN), Tessa a également fait de la réception de trois nouvelles gares routières au courant du premier semestre 2021 dans les wilayas de Ghardaia, Illizi et Mascara. Ces trois nouvelles créeront de nouveaux postes d’emploi, souligne le PDG qui précise que son entreprise compte à son actif quelques 75 gares routières réparties sur le territoire nationale.

Concernant les préparatifs en vue de la reprise de l’activité au niveau  de la gare  routière de transport de voyageurs (Caroubier) à Alger , M. Tessa a confirmé qu’il existe de bonnes indications que la gare reprendra son activité, mais après l’approbation des pouvoirs publics habilités à prendre une décision à cet égard.

L’entreprise s’est engagé dans un projet de numérisation de la gestion de la gare qui vise d’amélioration de la qualité de son service, notamment à travers  le développement de système de réservation des billets électroniques.

 

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR