Connect with us

Société

Skikda : 17 candidats à l’émigration clandestine arrêtés par les gardes côtes

Achour Nait Tahar

Published

on

C’est un véritable drame qui se déroule en mer Méditerranée. Il ne se passe pas une semaine sans que des morts de migrants ne soient enregistrés. La wilaya d'Oran est devenue ces derniers jours, le point de départ privilégié par les harraga.
© DR | embarcation de migrants qui traversent la Méditerranée

17 candidats à l’émigration clandestine ont été arrêtés, hier 28 juin, par les gardes de côtes de la wilaya de Skikda, rapporte le quotidien arabophone El Khabar.

Selon des témoins locales, l’embarcation en bois, à son bord les harragas, a été interceptée au milieu de la mer avant que les gardes cotes n’interviennent et procèdent à l’arrestation des passagers.

Les harragas ont été conduit au bureau des gardes cotes se trouvant à le vieux port de Skikda où ils ont subi une visite médicale par le médecin de la protection civile en vue d’être remis aux autorités compétentes pour les besoins de l’enquête, précise la même source.

Les 17 candidats à l’émigration clandestine sont issus des wilayas de Annaba, Biskra, Tebessa et Skikda.

Pour rappel, c’est la première tentative de harragas sur le côtes de skikda depuis le début de la pandémie du coronavirus.

Il convient de souligner également que les côtes ouest de la wilaya de skikda sont transformés en point de départ pour les migrants clandestins du fait que ses côtes sont entourés de forêts. A signaler également que plusieurs embarcations de harragas ont atteint la Sardaigne en Italie.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR