Suivez-nous

Politique

Situation sanitaire: les nouvelles mesures du gouvernement

Melissa NAIT ALI

Publié

le

© DR |
© DR | nouvelles mesures du gouvernement


Le premier ministère annonce une série de nouvelles mesures concernant la gestion de la situation sanitaire, liée la propagation de Covid-19. La première mesure, selon un communiqué du Premier ministère rendu public aujourd’hui, concerne l’adaptation, selon l’évolution de la situation sanitaire, de la liste des wilayas concernées par la mesure de confinement partiel à domicile, qui passe de 29 à 18 wilayas.

Selon le document, il a été décidé de la levée de la mesure de confinement partiel à domicile pour dix neuf (19) wilayas dont la situation sanitaire connait une nette amélioration.
En revanche, l’exécutif décide de reconduire, pour une durée de trente (30) jours à partir du 1er septembre 2020, de la mesure de confinement partiel à domicile de 23h00 au lendemain 06h00 du matin, pour dix (10) wilayas. Il s’agit des wilayas de Boumerdes, Bouira, Relizane, Médéa, Blida, Tipaza, Alger, Oran, Annaba, Bejaia.

Huit wilayas où le confinement avait été levé auparavant seront désormais, ajoute la même source, concernées par le confinement partiel pour une durée de 30 jours à savoir : Tebessa, Illizi, El Tarf, Ain Defla, Tlemcen, Tizi-Ouzou, Tindouf, Jijel.

Toutefois, les Walis peuvent, après accord des autorités compétentes, prendre toutes mesures qu’exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l’instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination“, précise la même source.

La deuxième décision porte sur le maintien de la mesure portant interdiction de la circulation du transport urbain collectif public et privé durant les week-ends, dans les dix neuf (19) wilayas concernées par la mesure du confinement partiel.

Le gouvernement décide aussi de lever la mesure du congé exceptionnel rémunéré accordé aux femmes enceintes et celles élevant des enfants de moins de 14 ans.

À cet effet, il a été décidé d’autoriser l’ouverture des crèches et garderies d’enfants “avec la mise en œuvre stricte d’un protocole sanitaire adapté qui doit comporter notamment: l’utilisation, dans un premier temps, de 50% des capacités d’accueil de ces établissements, le respect de la distanciation physique ; la soumission de l’ensemble du personnel au test de dépistage de la Covid-19, préalablement à l’ouverture de l’établissement et le po rtobligatoire du masque de protection pour l’ensemble du personnel“.

Les gérants de ces établissements sont tenus responsables en cas de non respect des mesures barrières et d’hygiène édictées. Des inspections inopinées seront effectuées et en cas de non respect du protocole sanitaire, l’établissement sera immédiatement fermé“, indique la même source.

Le premier ministère décide d’ouvrir les bibliothèques, salles de lecture et musées, avec la mise en œuvre de protocoles sanitaires.

Les activité et les compétitions sportives seront également autorisées, mais à huis clos.
Monsieur le Ministre de la Jeunesse et des Sports a été chargé en concertation avec les différentes fédérations sportives d’examiner la possibilité de reprise progressive des activités et manifestations sportives à huit clos, selon des protocoles sanitaires adaptés à chaque discipline“, précise la même source.

La dernière mesure annoncée concerne le maintien de la mesure d’interdiction de tout type de rassemblement et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncision, tout en autorisant l’établissement des actes de mariage par les autorités compétentes.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR