Connect with us

Société

Situation sanitaire critique: le Pr. Rachid Belhadj appelle à l’instauration d'”Etat d’urgence sanitaire”

Published

on

© DR | Le professeur Rachid Belhadj

Le professeur, Rachid Belhadj, directeur des activités médicales et paramédicales au CHU Mustapha Pacha a appelé, ce dimanche 25 juillet, à l’instauration de “l’état d’urgence sanitaire”. Il qualifie la situation épidémiologique de de “catastrophique”.

intervenant sur les ondes de la chaine Une de la radio nationale, le professeur Belhadj a mis en garde contre la propagation croissante du nombre d’infections parmi le personnel médical et l’incapacité des hôpitaux à absorber les cas infectés par le nouveau variant, au moment où la demande sur l’oxygène grimpent, les personnes infectées souffrent de complications. Le professeur a, par ailleurs, souligné que la troisième vague du virus ciblent les plus jeunes, y compris les nourrissons.

L’invité de la radio a mis l’accent sur la nécessité de l’application stricte du protocole sanitaire, compte tenu de la saturation et de la surpopulation que connaissent les hôpitaux du fait de l’aggravation de la situation épidémiologique. Pour Belhadj, cette situation est le fruit de la négligence et la non vaccination au cours de la période écoulée, soulignant que le nombre de nouveaux cas positifs est plusieurs fois supérieur aux chiffres annoncés par le ministère de la santé.

A cet égard, il fait savoir “que 18 patients ont trouvé la mort la nuit dernière hôpital Mustafa Pacha“, et que “25 personnes du personnel médical de l’hôpital ont été contaminés, ce qui accentue davantage la crise du personnel médical et paramédical“, a-t-il ajouté.

Le professeur n’a pas exclu de faire appel aux médecins retraités et étudiants pour se porter volontaires au sein du personnel médical pour gérer la phase difficile provoquée par l’épidémie, qu’il a qualifiée de “médecine de catastrophe“. L’orateur a appelé à l’adoption d’une stratégie de “médecine d’urgence” et déclarer l’état d’urgence sanitaire afin d’éviter les dérapages et les conséquences désastreuses et de permettre une bonne gestion de la situation épidémiologique, a-t-il indiqué.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR