Connect with us

Monde

Signature d’un accord en Libye pour un cessez-le-feu “permanent”

Feriel Bouaziz

Published

on

Les belligérants libyens ont signé ce vendredi 23 octobre un accord d’un cessez-le-feu “national et permanent” dans l’immédiat sous l’égide de l’Organisation des Nations unies, et ce, après cinq jours de discussions à Genève.

En effet, « les parties libyennes sont parvenues à un accord de cessez-le-feu permanent dans toute la Libye. Cet accomplissement représente un tournant important vers la paix et la stabilité en Libye », a estimé la Mission d’appui de l’ONU en Libye (Manul).

La signature de l’accord, organisée dans la salle du palais des Nations Unies de Genève, qui est utilisée pour les réunions régulières de la Conférence du désarmement, a duré une dizaine de minutes, suivie d’une salve d’applaudissements, selon l’APS.

Cet accord intervient en vue d’un règlement de la crise. Il comprend l’ouverture des principales routes terrestres du pays ainsi que celle de certaines voies aériennes intérieures, a annoncé la représentante spéciale du Secrétaire général des Nations- Unies Stéphanie Williams, lors d’une conférence de presse.

En guerre depuis 2011

Ce pays qui a sombré dans le chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2001, la Libye est englouti aujourd’hui entre deux pouvoirs rivaux: le Gouvernement d’union nationale (GNA), située a Tripoli, ainsi que les autorités de l’Est et une partie du Sud gouverné par le maréchal Khalifa Haftar. Chacun est soutenu par des parrains internationaux.

Les combats ont fait des centaines de morts et poussé à la fuite des dizaines de milliers de personnes. C’est pourquoi, ces dernières semaines, les négociations interlibyennes se sont accélérées en vue de définir les conditions d’un cessez-le-feu durable. Pour la population, éreintée par les combats et les divisions, ce cessez-le-feu permanent est une lueur d’espoir.

Pour rappel, plusieurs réunions en la présence de hauts dirigeants ont été organisées en vue d’un cessez-le-feu, le dernier a été signé le 21 août par le Gouvernement d’union nationale libyen (GNA) et le Parlement de l’est dans le but d’arrêter tous les combats sur tout le territoire libyen. 

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR