Connect with us

Politique

Sétif : Relaxe pour les deux manifestants arrêtés en possession de l’emblème Amazigh

Le juge d’instruction près du tribunal de Sétif vient d’ordonner la relaxe à l’encontre des deux manifestants arrêtés lors de la marche du vendredi, 22 novembre à Sétif, en possession de l’emblème Amazigh

Bouzid ICHALALENE

Published

on

Emblème Amazigh
© INTERLIGNES | Plusieurs drapeaux Amazighs bandits devant la grande poste à Alger

Le magistrat a même “ordonné la restitution de l’emblème amazigh” nous confient plusieurs avocats, présents sur place. Le procureur avait requis une année de prison ferme et 100 000 dinars d’amende.
Pour rappel, plus d’une centaine de manifestants croupissent des les différentes prisons pour le même motif.

Le juge près du tribunal de Bab El Oued a aussi prononcé, il y’a quelques jours, la relaxe à l’encontre de cinq autres manifestants maintenus en détention provisoire pendant des mois.

le CNLD a annoncé aussi que le militant “Walid Laidouni, est relâché par ordre du juge près du tribunal de Skikda avec restitution de son téléphone portable”. L’avocat Boubeker Hamaili, présent sur place, a précisé que “le procès du militant est programmé en comparution directe, pour le mois de janvier 2020”.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR