Monde

Sanofi et GSK débutent les essais à grande échelle sur l’homme de leur vaccin anti-covid-19

Published

on

Le géant pharmaceutique français, Sanofi, a débuté les essais à grande échelle sur l’homme de son projet vaccin contre le covid-19 co-developpé avec le britannique GSK, a annoncé Sanofi ce jeudi 27 mai.

« Sanofi et GSK ont annoncé le 27 mai le lancement de la phase 3 des essais cliniques de leur candidat vaccin à protéine recombinante contre la COVID-19 », ont écrit les deux compagnies dans un communiqué, annonçant le recrutement des candidats.

Selon le communiqué, cette étude se déroulera « en deux parties pour évaluer des formulations vaccinales ciblant, d’une part, le virus originel D.614 et, d’autre part, le variant B.1.351, dans différents pays où circulent de multiples variants du virus ».

Cette troisième phrase intervient dix jours après les résultats de la phase 2 partagés le 17 mai, qui ont « démontré une forte réponse immunitaire chez les adultes, toutes tranches d’âge confondues », rappellent les deux compagnies.

Alors que cette troisième phase devait être lancée en décembre dernier, les deux laboratoires ont fait face à un contretemps et ont annoncé, en décembre, que leur vaccin ne sera pas prêt avant la fin 2021.

Ce retard est dû, avaient expliqué Sanofi et GSK, aux résultats des premiers essais qui n’ont pas été à la hauteur “des attentes escomptées”.

En effet, le programme de production a été retardé afin d’améliorer la réponse immunitaire chez les personnes âgées.

Faut-il noter qu’un autre vaccin anti-covid-19 est en développement par Sanofi. Si le premier vaccin est à protéine recombinante avec adjuvant, le deuxième candidat-vaccin est à ARN messager comme ceux de Pfizer et Moderna. Ce dernier est toutefois en phase 2 des essais.

Comments

Édité par EURL INTERLIGNES MEDIA | Copyright © 2019

Quitter la version mobile