Connect with us

Société

Samir Benlarbi relaxé

Avatar

Published

on

Samir Belarbi
© DR | Samir Benlarbi, en prison depuis 4 mois

Le militant politique Samir Benlarbi a été relaxé ce lundi 3 février par le juge près le tribunal de Bir Mourad Raïs, à Alger, une semaine après son procès.

Poursuivi pour deux chefs d’inculpation à savoir : “atteinte à l’unité nationale” et “diffusion de publications portant atteinte à l’intérêt national”, Samir Benlarbi, militant politique et figure connue du Hirak a été placé en détention provisoire le 16 septembre dernier.

Le 27 janvier dernier, Le procureur près le tribunal de Bir Mourad Raïs avait requis trois ans de prison ferme, assortis d’une amende de 50 000 dinars à l’encontre de Samir Belarbi.

Société

Coronavirus : 365 nouveaux cas et 8 nouveaux décès en 24h

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

365 nouveaux cas confirmés de coronavirus ont été enregistrés au cours des dernières 24h en Algérie, selon le bilan de ce mercredi 1er juillet . Un nouveau record de nombre de cas enregistrés en une seule journée.

08 nouveaux décès ont été enregistrés entre hier et aujourd’hui, selon le même bilan. Ainsi, l’Algérie comptabilise un total de 14272 cas confirmés et 920 décès.

S’agissant du nombre de guérissons, celui-ci a dépassé la barre des 10.000 cas et s’est établi à 10040 après le recensement de 143 nouveaux cas ces dernières 24h.



Continue Reading

Société

Alger-coronavirus : interdiction formelle des fêtes de mariage et de circoncision

Avatar

Published

on

By

© DR |

Les services de la wilaya d’Alger ont annoncé mercredi dans un communiqué l’interdiction formelle de tout type de rassemblement et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncision, qui constituent actuellement des facteurs aggravants de la propagation de la pandémie et ce, dans le cadre des dispositions visant à renforcer la démarche progressive et flexible adoptée face au nouveau Coronavirus (covid-19).

En application de la décision des services du Premier ministre concernant les dispositions visant à renforcer la démarche progressive et flexible adoptée, adossée à un meilleur ciblage des mesures restrictives préconisées dans la gestion de l’urgence sanitaire liée au Covid-19, il a été décidé de l’interdiction formelle de tout type de rassemblement et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncision, qui constituent actuellement des facteurs aggravants de la propagation de la pandémie », précise le communiqué.

Par ailleurs, le wali a insisté sur la verbalisation systématique de tout contrevenant à la mesure du port obligatoire du masque ou du respect des horaires de confinement, en sus de la réinstauration de l’obligation du port obligatoire du masque dans les véhicules particuliers, que ce soit pour le conducteur ou les autres passagers.

Selon la même source, tous les locaux commerciaux autorisés à exercer leurs activités ont été soumis au contrôle périodique des services du ministère du Commerce, accompagnés de la force publique, pour s’enquérir du respect des gestes barrières notamment le port de masque et la distanciation physique. Toute infraction à ces mesures exposera le propriétaire à la fermeture immédiate du local, au retrait du registre de commerce et aux sanctions financières prévues à cet effet.

Les mêmes services informent l’ensemble des autorités, des organismes publics et privés et des personnes titulaires d’autorisations exceptionnelles de circuler délivrées par les services de la wilaya d’Alger ou les circonscriptions administratives relevant de la wilaya, durant la seule et unique période allant du 15 au 31 mai 2020, que leurs autorisations restent valables et en vigueur, sans besoin d’en délivrer de nouvelles».

Mettant l’accent sur la nécessité de respecter toutes les mesures sanitaires préventives, le wali d’Alger avertit qu’il sera procédé à l’application avec fermeté et rigueur de toutes les sanctions prévues par les Lois et les réglementations en vigueur à l’encontre de tout contrevenant ou individu enfreignant les mesures.

A ce propos, le wali appelle tous les citoyens à se conformer, avec toute la rigueur requise et en toute responsabilité, aux règles d’hygiène, de distanciation physique ainsi qu’à l’obligation de port de bavettes, étant des gestes sains qui sont à même d’empêcher la propagation de l’épidémie.

Le Gouvernement a décidé, lundi, de reconduire, jusqu’au 13 juillet 2020, le dispositif actuel de réaménagement du confinement à domicile, mis en place dans le cadre de la lutte contre le nouveau Coronavirus, qui prévoit la levée de cette mesure pour 19 wilayas et son instauration de 20h00 au lendemain 05h00 pour les 29 autres, dont Alger, avec un durcissement du contrôle des mesures de prévention contre la propagation de la pandémie.

Continue Reading

Société

Tipasa : réapparition de l’hyène rayée disparue depuis les années 80

Avatar

Published

on

By

© DR |

Une hyène rayée, une espèce disparue depuis les années 80 du siècle dernier, a été aperçue dans les forêts de Tipasa, a-t-on appris, mardi, auprès de la Conservation des forêts de la wilaya.

Il s’agit d’un couple d’hyènes rayées, repérés au niveau de la forêt “Berrouis”, entre Hadjout et Nadhor, selon le signalement de l’association des chasseurs “El Mostakbal”, “dont des membres ont assuré avoir vu cet animal protégé, après une disparition, qui remonte aux années 80 », a indiqué Mohamed Djamel, conservateurs principal, et responsable du service de protection de la faune et de la flore auprès de cette direction.

Signalant, également, une démarche en cours pour “confirmer certaines informations relayées sur les réseaux sociaux, à propos de l’apparition de ce même animal (hyène rayée), menacé d’extinction, dans les forêts de Merad, au sud de Tipasa, ou l’on s’atèle à suivre sa piste”, a expliqué le même responsable.

Selon Mohamed Djamel, le retour de ces espèces sauvages menacées, dont le rôle est primordial pour l’écosystème, peut s’expliquer par le fait qu’ils ne sont pas “en situation de stress”. Ce qui est le résultat d’une disponibilité de “nourriture” dans leur milieu naturel, a-t-il observé.

Le responsable a rappelé, par la même, le signalement, ces dernières années, de la réapparition de la genette commune dans les forêts de Tipasa, un petit carnivore protégé par la loi.

Il a, en outre, souligné l’intérêt de la réapparition de l’hyène rayée pour l’écosystème local, eu égard au fait que ce mammifère carnivore se nourrit des restes d’animaux morts. D’où sa contribution dans le “nettoiement naturel » de la forêt, de ces déchets pouvant constituer des nids de maladies, selon des spécialistes.

Ces mêmes spécialistes estiment que le signalement de ce couple d’hyènes rayées(un mâle et une femelle) dans les forêts de Tipasa “augure d’une bonne perspective de reproduction de cet animal dans la région”, eu égard au fait que la femelle de l’hyène rayée peut donner naissance à une portée de cinq petits, après une période de gestation de 90 jours.

L’hyène rayée est un mammifère carnivore appartenant à la famille des hyénidés. Elle se compose de cinq espèces peuplant une grande partie du Nord-Est de l’Afrique, du Moyen-Orient, et jusqu’à l’Inde. Elle est moins dépendante de l’eau que la hyène tachetée, ce qui lui permet de coloniser des régions arides comme le Sahara, et divers milieux comme les savanes arides, les forêts, les broussailles, les rochers et les régions montagneuses qui lui fournissent de nombreux abris, selon Wikipedia.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR