Connect with us

Monde

Sahel: Macron annonce la mort du Chef de l’Etat Islamique au Grand Sahara

Published

on

Photo d'illustration © AFP

Le Président français, Emmanuel Macron, a annoncé dans la nuit du mercredi 15 septembre au jeudi 16 septembre la mort du Chef de l’Etat Islamique au Grand Sahara (EIGS), Adnan Abou Walid al Sahraoui.

« Adnan Abou Walid al Sahraoui, chef du groupe terroriste État islamique au Grand Sahara a été neutralisé par les forces françaises », a indiqué Emmanuel Macron sur les réseaux sociaux sans donner plus détails.

De son coté, la ministre française des Armées, Florence Parly, a précisé qu’Adnan Abou Walid al Sahraoui a été neutralisé suite à une frappe de la Force Barkhane.

« Le chef de l’EIGS – n°1 de Daech au Sahel – est mort à la suite d’une frappe de la force Barkhane. Je félicite les militaires et agents de renseignement qui ont contribué à cette traque de longue haleine », a écrit la responsable française sur Twitter, ajoutant que « c’est un coup décisif contre ce groupe terroriste. Notre combat continue ».

Selon l’AFP, Adnan Abou Walid Al-Sahraoui est un ancien membre du Front Polisario, et de la mouvance jihadiste Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI). Il a crée en 2015 l’EIGS qui avait été désigné comme « ennemi prioritaire » au Sahel, lors du sommet de Pau (sud-ouest de la France), en janvier 2020.




Continue Reading
Advertisement
Comments