Connect with us

Politique

Sahara Occidental : l’Algérie rejette le format « inefficace » des « tables rondes »

Published

on

L’Algérie a exprimé, dans une lettre adressée à l’Organisation des Nations Unies (ONU), son rejet de participer « aux tables rondes » dans le dossier du Sahara Occidental. Pour l’Algérie ce format de négociation est « inefficace » et « contre productif ».

« Sur instruction de notre gouvernement, je vous écris pour réitérer la position de mon pays concernant la référence dans le projet de résolution sur le renouvellement de la Mission des Nations Unies pour le référendum au Sahara occidental (Minusro) aux soi-disant « tables rondes »,
indique une lettre adressée par la mission algérienne à New York au président du Conseil de sécurité de l’ONU Martin Kimani.

Dans la lettre dont le contenu a été rapporté par l’APS, l’Algérie dit n’avoir « jamais considéré ces tables rondes comme le format ultime pour la conduite du processus politique au Sahara occidental mais plutôt comme une étape de transition vers des négociations entre le Royaume du Maroc et le Front Polisario ».

La mission algérienne à New York a ajouté que ces « tables rondes se sont avérées inefficaces et sont devenues contre-productives et problématiques du fait de leur instrumentalisation par les autorités marocaines pour se détourner de leurs responsabilités et déformer la réalité du conflit au Sahara occidental comme question de décolonisation ».

L’Algérie a ainsi affirmé son « rejet ferme » de « toute référence à tout engagement en son nom de participer à de telles tables rondes »..

La délégation algérienne à New York a toutefois souligné que l’Algérie « reste déterminée à soutenir les efforts du Secrétaire général des Nations Unies et son appel aux membres du Conseil de sécurité à encourager le Maroc et le Front Polisario à s’engager de bonne foi et sans condition dans le processus politique ».

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR