Connect with us

Monde

Sahara occidental: la Justice européenne annule deux accords commerciaux avec le Maroc

Published

on

La Justice européenne a décidé ce mercredi 29 septembre d’annuler deux accords commerciaux entre l’Union Européenne (UE) et le Maroc concernant des produites en provenance du Sahara Occidental, rapporte l’AFP. Le tribunal européen a tranché sur la question suite à un recours introduit par le Front du Polisario.

L’un des deux accords commerciaux concerne les produits agricoles et l’autre concerne la pêche, précise la même source.

« Le Tribunal annule les décisions du Conseil (de l’UE) relatives, d’une part, à l’accord entre l’UE et le Maroc modifiant les préférences tarifaires accordées par l’UE aux produits d’origine marocaine ainsi que, d’autre part, à leur accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable », indique un arrêt du Tribunal basé à Luxembourg.

L’arrêt précise toutefois que les deux accords resteront en vigueur pendant deux mois « afin de préserver l’action extérieure de l’Union et la sécurité juridique de ses engagements internationaux ».

Poursuite du partenariat commercial

Malgré l’annulation de ces deux contrats; les deux parties se sont engagées à poursuivre leur partenariat commercial. C’est ce qu’ont affirmé le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, et son homologue marocain Nasser Bourita dans une déclaration commune publiée à Bruxelles.

« Nous prendrons les mesures nécessaires afin d’assurer le cadre juridique qui garantisse la poursuite et la stabilité des relations commerciales entre l’Union européenne et le Royaume du Maroc », ont affirmé les deux diplomates.

Pour rappel, le Front du polisario avait introduit un recours contre les accords signés entre le Maroc et l’Union Européenne, affirmant que « le peuple Sahraoui n’avait pas donné son consentement à l’application de cet accord à son territoire national ».

« Le Front Polisario a introduit deux recours en annulation contre les décisions du Conseil de l »UE d’approuver ces accords illégaux, conclus en violation du droit à l’autodétermination, alors que seul compte le consentement du peuple sahraoui », avait indiqué un communiqué la représentation du Front Polisario à Bruxelles.

Avec AFP

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR