Suivez-nous

Politique

Sabri Boukadoum effectue une visite de travail au Royaume du Lesotho

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

Le ministre des Affaires Étrangères, Sabri Boukadoum, a effectué ce mercredi 13 janvier une visite de travail au Royaume du Lesotho, indique un communiqué de son département. Au cours de la visite, Sabri Boukadoum a été reçu par le Premier ministre Moeketsi Majoro et son homologue Matsepo Ramakoae. La question du Sahara Occidental a été abordée.

“Les entretiens ont porté sur l’évaluation de l’état des relations bilatérales entre les deux pays et l’examen des voies et moyens de renforcer la coopération multisectorielle. L’accent a notamment été mis sur la nécessité de finaliser le cadre juridique et redynamiser les contacts à tous les niveaux en perspective de la tenue de la session inaugurale de la Commission Mixte”, a indiqué le communiqué du ministère algérien des Affaires Etrangères.

“Les questions régionales et internationales d’intérêt commun ont, en outre, été abordées. Les deux parties sont convenues de la nécessité d’approfondir la coordination au sein des organisations régionales et internationales, en vue de défendre les principes de droit international et réaliser les objectifs de l’organisation continentale dans les domaines de la paix, de la sécurité et du développement”, a-t-il ajouté.

“S’agissant du conflit du Sahara occidental, les deux parties ont souligné l’impératif pour l’Union Africaine et les Nations Unies d’œuvrer, de concert, pour le lancement d’un véritable processus politique à même de permettre le parachèvement du processus de décolonisation”, a-t-il conclu.

Pour rappel, Sabri Boukadoum a achevé mardi une visite de travail de deux jours au Sud d’Afrique.

Reçu par le Président Cyril Ramaphosa et son homologue Naledi Pandor, les deux parties “ont exprimé leur vive préoccupation face au regain de tensions et la reprise de la confrontation armée entre le Royaume du Maroc et le Front Polisario, dans les territoires sahraouis occupés”. Ils ont aussi réaffirmé leur “plein appui” à la nomination immédiate d’un nouvel envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR