Connect with us

Accueil

Révision du Statut particulier de l’éducation: l’UNPEF appelle le ministère à dévoiler le projet

Published

on

L’Union nationale des personnels de l’éducation et de la formation (UNPEF), a appelé le ministère de tutelle à «dévoiler» le projet de loi portant révision du Statut particulier des travailleurs.

Le syndicat dont le bureau national s’est réuni les 17 et 18 mars à Alger, a déploré, dans un communiqué «la lenteur enregistrée» dans le traitement du statut particulier portant révision de la loi 08/315, dans un contexte marqué par «une détérioration du pouvoir d’achat, une colère chez les travailleurs à cause de l’indifférence du ministère face aux mouvements de protestation».

Alors que le départent de Abdelhakim Belabed a convié les 29 syndicats du secteur à une rencontre, pour jeudi 24 mars, autour du dossier de statut, l’UNPEF «rejette tout retard quel que soit le prétexte», et appelle à «dévoiler» ce projet sans délais.

Le syndicat a mis en garde le gouvernement contre les mauvaises conditions de travail de la famille éducative et lui fait porter «l’entière responsabilité» au moment où, dit-il, «plusieurs voix dans les wilayas du Sud, les Hauts plateaux et les Aurès s’élèvent pour réclamer des droits socioprofessionnels bafoués depuis des années».

Le syndicat de Sadek Dziri appelle à l’occasion, les hautes autorités du pays «à intervenir en urgence pour la prise en charge des dossiers di secteur, notamment les primes de zones».

Par ailleurs, à l’issue de sa réunion, l’UNPEF a réitéré son «attachement» aux revendications portant «révision de la politique nationale des salaires, de façon à instaurer une justice dans la distribution de la richesse et la préservation du pouvoir d’achat », «création de l’observatoire national du pouvoir d’achat», «revalorisation de la prime de rendement et révision de la prime de zone sur la base du nouveau SNMG».

Lors d’un conseil des ministres tenu le 2 mai 2021, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a instruit le gouvernement d’engager «un dialogue avec les différents partenaires sociaux aux fins d’améliorer la situation socioprofessionnelle des employés du secteur» et à «revoir le statut particulier de l’enseignement ».

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR