Connect with us

Politique

Révision de la constitution: Le vote commence dans les wilayas du Sud

Meriem Nait Lounis

Published

on

Le vote sur le projet de l’amendement constitutionnel a débuté cette matinée dans les wilayas du Sud du pays à l’instar d’Illizi, Tindouf, Tamanrasset et aussi Ouargla au niveau des bureaux itinérants concernés par l’avancement réglementaire de 72 heures, rapporte l’agence de presse APS.

Le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Chorfi, sur demande du délégué de wilaya de cette Autorité, a le pouvoir de décider “d’avancer de 72 heures, au maximum, la date d’ouverture du scrutin dans les communes où les opérations de vote ne peuvent se dérouler le jour même du scrutin pour des raisons matérielles liées à l’éloignement des bureaux de vote, à l’éparpillement des populations et pour toute raison exceptionnelle dans une commune donnée, par décision publiée, séance tenante, par tout moyen approprié”, comme stipulé par la loi organique relative au régime électoral.

Ainsi, dans la wilaya d’Illizi, dix bureaux itinérants sont déployés dans les zones éparses de trois de ses communes, à savoir Illizi, Djanet et Bordj El-Haouès. Illizi compte six communes avec un électorat de plus de 82.000 personnes réparties sur 35 centres électoraux, détaille l’agence de presse APS.

À Tindouf, dix bureaux itinérants sont également déployés, six d’entre eux se situent dans la commune d’Oum-Laâssel à l’instar de Bouokba, Oued El-Kherb, Haouaouiche. Les quatre autres sont désignés pour la commune de Tindouf à savoir à Ghar-Djebilet, Tafakoumt, Hassi-Nagua et Chenachène. La wilaya compte un électorat de 98.097 personnes réparties entre 26 centres électoraux, ajoute l’APS.

Dans la wilaya de Tamanrasset, 21 bureaux itinérants sont déployés. La wilaya recense 177.642 électeurs répartis entre 70 centres électoraux coiffant 373 bureaux de vote, dont 34 itinérants.

Quant à la wilaya de Ouargla, située au Sud-est du pays, l’agence de presse déclare que l’opération de vote a débuté ce matin dans les bureaux de vote itinérants déployés à travers la daïra frontalière d’El-Borma, 420 km Sud-est d’Ouargla. Il s’agit de six bureaux de vote désignés pour plusieurs localités, à l’instar de Skaksa, El-Guelta, El-Mengaâ, Hassi-Berkine, Bir-Lahreche. La wilaya d’Ouargla compte un corps électoral de 372.277 électeurs inscrits au niveau de 205 centres électoraux.

Alors que ce referendum intervient après une recrudescence des cas de coronavirus et pendant que des médecins et spécialistes redoutent un re-confinement et alertent la population sur la gravité de la situation sanitaire, les coordinateurs de l’ANIE des wilayas suscitées ont affirmé à l’APS que “toutes les conditions ont été prises pour assurer le bon déroulement de la consultation référendaire sur le projet d’amendement de la Constitution“.

Selon eux, le referendum suivra un protocole sanitaire qui comprend “des consignes sanitaires obligatoires” à savoir “le port du masque, le respect de la distanciation physique entre les individus dans tous les bureaux de vote“.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR