Connect with us

Politique

Révision de la constitution: Le MSP votera “non” au référendum du 1er novembre

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Le mouvement de la société pour la paix (MSP) se prépare à participer à la prochaine présidentielle avec son propre candidat.

Le parti du Mouvement pour la société et la paix (MSP) d’Abderrazak Makri a annoncé, samedi, qu’il votera « Non » lors du référendum sur la révision de la Constitution prévu le 1er novembre prochain.

« Le Conseil de la Choura a décidé de la participation du parti au référendum populaire le 1er novembre 2020 et de voter « NON » contre la révision constitutionnelle », a indiqué le MSP dans un communiqué rendu public samedi.

Le Président du MSP Abderrazak Makri avait déjà exprimé son opposition à la révision constitutionnelle à travers un tweet diffusé sur son compte personnel le 19 septembre dernier.

“Une fois de plus, le pouvoir agit dans une logique unilatérale et annonce la composition de la commission de la loi électorale sans dialogue avec les partis politiques. Les partis bénéficiaires de la fraude sont ceux qui vont voter la loi au parlement. Les partis touchés par la fraude ne sont pas entendus… Qui parmi-vous a vu l’Algérie nouvelle?! C’est du recyclage, rien d’autre!”, a-t-il écrit.

Notons par ailleurs, que les députés du Mouvement pour la société et la paix (MSP) avaient décidé de boycotter la plénière de l’Assemblée populaire nationale (APN), consacrée à l’adoption du projet de révision constitutionnelle le 10 septembre dernier.

Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR