Connect with us

Politique

Révision de la Constitution : Le FLN installe sa commission chargée de l’élaboration de propositions

Avatar

Published

on

© DR | Siège du FLN à Hydra, Alger

Le parti du Front de libération nationale (FLN) a installé mardi à Alger une commission chargée de l’élaboration des propositions sur la révision de la Constitution, exprimant le souhait qu’elle s’acquitte sérieusement de sa mission pour apporter une contribution appréciable qui soit à la hauteur du parti, rapporte l’agence officielle.

S’exprimant lors d’une conférence de presse animée au siège du parti, le secrétaire général par intérim du FLN, Ali Seddiki a précisé que la commission, composée d’universitaires, constitutionnalistes, sociologues et politologues, “procèdera à l’analyse, au diagnostic et à la prospective de notre expérience constitutionnelle”. “Ladite commission exposera également le parcours, le bilan ainsi que l’évolution enregistrée à travers une approche multidimensionnelle: historique, politique et fonctionnelle, jusqu’à la révision constitutionnelle décidée par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune”, a-t-il ajouté.

Valorisant la décision du Président de la République de procéder à la révision de la Constitution, M. Seddiki a souhaité que cette démarche soit un tournant décisif dans l’histoire de l’Algérie et un couronnement de la lutte du peuple algérien sur la voie de  la liberté et la démocratie, en réponse aux mutations, à travers la consécration de la souveraineté du peuple et la préservation de l’unité nationale et de l’identité algérienne avec ses trois composantes: l’Islam, l’Arabité et l’Amazighité”.

“Il s’agit d’une révision et pas d’une nouvelle Constitution. Cette révision revêt une importance particulière en raison de plusieurs considérations notamment dans une conjoncture particulière et exceptionnelle marquée par les profondes mutations  que connaît le paysage politique national”, a-t-il poursuivi.

“La Constitution doit s’adapter aux exigences de cette nouvelle réalité que vit la société, à travers la définition de la nature du système de gouvernance, la consolidation des libertés, en mettant l’Algérie sur les rails du changement radical en rupture avec toutes les anciennes pratiques”, a expliqué M. Seddiki.

Faisant savoir que la nouvelle version de la Constitution sera soumise à un référendum populaire, le SG par intérim du parti FLN a déclaré: “cette question est primordiale car cette révision consacrera la volonté souveraine du peuple et sera un garant des droit des citoyens, tout en renforçant les libertés individuelles et collectives, les droits de l’Homme et en consacrant la justice sociale et la souveraineté de la loi”.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR