Connect with us

Politique

Révision de la constitution : l’ARAV définit les cadres du débat sur les médias audiovisuels

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

L’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) a émis une série de recommandations visant à réguler le rôle des médias audiovisuels dans l’encadrement du débat de la mouture de l’avant-projet de révision de la Constitution, rapporte l’agence officielle citant un communiqué de l’instance.

Dans ses orientations, l’ARAV appelle à “traiter avec objectivité et impartialité et encadrer le débat dans le respect des opinions différentes et des normes professionnelles et d’éthique”, tout en “s’engageant à garantir la diversité et la participation des différentes sensibilités et orientations intellectuelles et politiques, ainsi que les composantes culturelles et linguistiques dans toutes forme et type de couverture médiatique, à même d’assurer une couverture au niveau national et également impliquer notre communauté à l’étranger “, ajoute le communiqué.

L’instance recommande aussi “d’impliquer la catégorie des jeunes dans les débats, étant l’avenir de l’Algérie”, de “prendre en considération la catégorie des personnes aux besoins spécifiques en leur assurant les moyens nécessaires et appropriés qui leur permettent de participer au débat et à son enrichissement, et d’impliquer les spécialistes et les professionnels dans les différents programmes d’information ou de débat, les entrevues et les émissions de débat, en confiant cette tâche à des journalistes compétents qui maîtrisent ce dossier”.

En outre, l’ARAV interdit aux médias audiovisuels “lors de la diffusion de programmes radio et télévisuels dédiés au débat de la mouture de la Constitution sur leurs sites électroniques ou sur les pages des réseaux sociaux, de faire un montage ou d’en extraire des passages, de manière à entamer l’essence même du contenu originel ou de déformer son véritable sens”.

Avec APS

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR