Suivez-nous

Politique

Retard dans le versement de l’allocation de 10.000 DA : Tebboune rejette la faute sur la bureaucratie

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

© DR |

Une allocation sociale a été promise par l’Etat aux familles impactées par les mesures de prévention et de lutte contre le coronavirus. Alors que l’opération de paiement de la troisième tranche va être lancée, des familles n’ont toujours pas reçu la première tranche. Pour Abdelmadjid Tebboune, c’est la faute de la bureaucratie.

“Trois mois sont passés depuis la décision d’octroyer une allocation sociale de 10.000 DA aux citoyens nécessiteux, et certains citoyens n’ont toujours pas reçu la première tranche, ce que je ne tolérerai pas”, a déclaré Abdelmadjid Tebboune lors d’une entrevue accordée à des médias nationaux, diffusée dimanche soir. 

Pour lui, “c’est la bureaucratie” qui est à l’origine du retard dans le versement des allocations ce qui réduit “la crédibilité de l’Etat”.

“La bureaucratie est l’ennemie jurée du pays, si nous ne mettons pas fin à ce fléau nous ne pourront pas avancer”, a-t-il dit soutenant que cette lutte est la responsabilité de tout le peuple algérien et pas seulement “celle du président ou du Premier ministre“.

D’autre part, le Président de la République a réitéré l’engagement de l’Etat de “prendra en charge, à travers des indemnisations, les petits commerçants et artisans touchés par la pandémie Covid-19”.

Pour rappel, l’Etat a annoncé, en avril dernier, qu’une allocation de 10.000 DA sera versée aux familles nécessiteuses impactées par les mesures de prévention et de lutte contre l’épidémie de Coronavirus”.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR