Connect with us

Politique

Résultats référendum : Quand l’ANIE ne sait pas compter !

Bouzid ICHALALENE

Published

on

© DR | Illustration du vote
© DR | Illustration du vote

Le Président de l’autorité nationale indépendante des élections, Mohamed Charfi, a annoncé ce lundi les résultats du referendum populaire sur l’amendement de la constitution. Nous avons fait le recomptage des chiffres annoncés. Les résultats sont très différents, car en s’appuyant sur les chiffres annoncés, il y’a 100,17% de suffrage! À vos calculatrices !

Face à toute la technologie exhibée par Mohamed Charfi lors de sa conférence de presse, organisée aujourd’hui, nous avons pris nos crayons et nos calepins pour refaire les comptes. Vraisemblablement, l’ANIE n’a pas les moyens de réaliser la moindre addition ou soustraction malgré les deux heures de retard observées lors de l’annonce des résultats.

Nous avons commencé par un simple contrôle du nombre de votants comme nous l’avons appris à l’école primaire. Nombre de votants = Votants par OUI + Votants par NON + Bulletins annulés + Bulletins en litige. Ce qui nous donne dans l’ordre en s’appuyant sur les chiffres annoncés et publiés sur l’agence officielle : 3 355 518 (OUI) + 1 676 867 (NON) + 633 885 (Bulletins annulés) + Bulletins en litige ( 407 ) = 5 666 677. L’ANIE a annoncé 5 636 172 au lieu de 5 666 677, soit une différence de 30 505 voix en plus!

Notre exercice de math ne s’est pas arrêté ici. Nous avons recalculé le nombre de voix exprimées. Plongeons dans la loi portant le régime électoral pour en savoir ce que c’est. D’après l’article 52 de la même loi publiée dans le journal officiel, “les bulletins nuls ne sont pas considérés comme suffrages exprimés lors du dépouillement”. Les bulletins en litige sont cités en cinq points dans le même article et ils ne sont pas aussi comptés comme suffrages exprimés.

C’est-à-dire, nous devons additionner le nombre de votants par “OUI” et le nombre de votants par “NON”. L’ANIE a annoncé un nombre de 5 023 385. Selon notre calcul, le nombre de suffrage exprimé est de : 5 032 385 voix, soit 9 000 bulletins de plus.

100,17% de suffrages exprimés !

En pourcentage, si nous nous faisons le calcul, l’histoire est tout autre. Si on calcule déjà les chiffres annoncés par l’ANIE, les résultats deviennent hallucinants ! Le pourcentage des votants par “OUI” ( 3 355 518 ) + le pourcentage des votants par NON (1 676 867) par rapport au nombre des suffrages exprimés qui est de 5 023 385 nous allons trouver un total de 100,17 %, soit 0,17 points de plus !

Mohamed Charfi s’est pourtant félicité d’avoir réalisé un vote “Hallal”, synonyme de transparence, surtout avec le 4e pouvoir qui applaudit toujours, avant d’être recadré par notre consœur Farid Cherrad qui a dénnoncé le mépris de la presse qui a assuré la couverture de l’événement!

Que fera le conseil constitutionnel ? Va-t-il valider de faux chiffres ? Apparemment, les partisans de la “nouvelle Algérie” sont mal partis pour cette affaire d’addition et de soustraction malgré la technologie et les 200 mégas de connexion dont dispose l’ANIE !

Les Dispositions de l’article 77 du Règlement fixant les règles de fonctionnement du Conseil constitutionnel est claire et précise que “le Conseil constitutionnel statue sur la régularité des opérations de vote et les réclamations qui s’y rattachent dans la limite des délais prévus dans les dispositions de la loi organique relative au régime électoral”.

Pour rappel, la même autorité a annoncé un taux de participation de 23,7% avec une victoire des partisans de « OUI » avec 66,8% contre 33,20%. Face à ce boycott historique et ces chiffres qui ne correspondent pas avec l’annonce de l’ANIE, que fera le conseil constitutionnel dirigé par Kamel Fenniche ?

Pour rappel, l’artisan de cette constitution, le président de la république Abdelmadjid Tebboune a raté ce rendez-vous tant attendu, après son évacuation en Allemagne pour des soins.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR