Connect with us

Economie

Reprise d’Aigle Azur : Air France renonce

Avatar

Published

on

Air France n’a finalement pas déposé d’offre de reprise de la compagnie aérienne Aigle Azur, en liquidation judiciaire.

 

Quatre offres de reprise ont été déposées pour la compagnie aérienne Aigle Azur en liquidation judiciaire à la date limite de mercredi minuit.

Avec un actionnaire espagnol

Parmi elles, une offre vient de deux anciens dirigeants d’Air France, Lionel Guérin et Philippe Micouleau, a-t-on appris ce jeudi de source proche du dossier.

L’offre des deux hommes porte sur la “totalité du fonds de commerce” et passerait par une “holding de reprise dont les actionnaires seront Lionel Guérin et Philippe Micouleau à hauteur de 30% et une société de droit espagnol, DFO oil product”.

Elle est en outre conditionnée à l’obtention d’un prêt de “15 millions d’euros” de la part de l’État.

Air France renonce

De son côté, Air France a renoncé à cette reprise. La compagnie Air France “n’a pas déposé de nouvelle offre (…) considérant que les conditions n’étaient pas réunies pour le faire”, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Elle avait envisagé de faire une offre combinée avec le groupe Dubreuil, maison mère des compagnies Air Caraïbes et French Bee. Ce dernier a confirmé son retrait “conjointement” avec le groupe Air France.

“L’étude de récents éléments portés à notre connaissance a révélé des problématiques nouvelles liées notamment au passif social de l’entreprise. Les montants en jeu et les risques sociaux associés à la reprise des salariés ne nous permettent plus d’envisager un plan de reprise raisonnable et économiquement viable”, a-t-il précisé dans un communiqué.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR