Connect with us

Politique

Répression d’un rassemblement des enseignants du primaire : Le RCD condamne la violence des forces de l’ordre

Avatar

Published

on

Le RCD a dénoncé, ce mardi 18 février, la répression qui s’est abattue hier sur les enseignants du primaire lors d’un rassemblement pacifique à la Place des Martyrs à Alger.

“Des enseignants du cycle primaire ont été violemment réprimés par des policiers lors d’un rassemblement pacifique, hier, le 17 février 2020  à Alger. Des blessés et des interpellations ont été enregistrés”, écrit le RCD dans un communiqué rendu public ce mardi.

Pour le RCD Le ministère de l’éducation “porte la responsabilité des conséquences de cette escalade dans la violence”, qui a ajoute-t-il “longtemps refusé de répondre aux revendications socio-professionnelles de cette catégorie“.

“Longtemps sourdes aux revendications des milieux socio-professionnels pour l’amélioration de leurs conditions de travail et de vie, les autorités, face aux fuites en avant  du gouvernement, naviguent à vue et continuent à compromettre l’avenir des générations futures”, dénonce le parti

Exprimant son soutien aux manifestans, le RCD a condamné “énergiquement” la violence qui s’est abattue sur le personnel enseignant et “exige la libération des personnes interpellées”

Le RCD, met en avant “l’exigence d’un enseignement de qualité” qui doit passer, selon lui, “par des conditions de travail adéquates”.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR