Connect with us

Politique

Répression d’un rassemblement des enseignants du primaire : Le RCD condamne la violence des forces de l’ordre

Published

on

Le RCD a dénoncé, ce mardi 18 février, la répression qui s’est abattue hier sur les enseignants du primaire lors d’un rassemblement pacifique à la Place des Martyrs à Alger.

« Des enseignants du cycle primaire ont été violemment réprimés par des policiers lors d’un rassemblement pacifique, hier, le 17 février 2020  à Alger. Des blessés et des interpellations ont été enregistrés », écrit le RCD dans un communiqué rendu public ce mardi.

Pour le RCD Le ministère de l’éducation « porte la responsabilité des conséquences de cette escalade dans la violence », qui a ajoute-t-il « longtemps refusé de répondre aux revendications socio-professionnelles de cette catégorie« .

« Longtemps sourdes aux revendications des milieux socio-professionnels pour l’amélioration de leurs conditions de travail et de vie, les autorités, face aux fuites en avant  du gouvernement, naviguent à vue et continuent à compromettre l’avenir des générations futures », dénonce le parti

Exprimant son soutien aux manifestans, le RCD a condamné « énergiquement » la violence qui s’est abattue sur le personnel enseignant et « exige la libération des personnes interpellées »

Le RCD, met en avant « l’exigence d’un enseignement de qualité » qui doit passer, selon lui, « par des conditions de travail adéquates ».

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR