Suivez-nous

Société

Report du procès en appel de l’affaire de l’autoroute Est-Ouest à la prochaine session criminelle

Feriel Bouaziz

Publié

le

Le procès en appel de l’affaire de l’autoroute Est-Ouest a été reporté ce jeudi 4 mars à la prochaine session criminelle, par la Cour d’Alger à la demande du collectif de défense, rapporte l’APS.

Le procès en appel dont le verdict en première instance a été prononcé en mai 2015 où des peines allant de 10 ans jusqu’à l’acquittement à l’encontre de 22 personnes physiques et morales ont été reportés à la demande de la défense.

Des peines de 10 ans de réclusions criminelles ont été requises à l’encontre des deux principaux accusés à savoir, Chani Medjdoub, Khelladi Mohamed, respectivement conseiller de Citic Crcc Chine, et directeur des nouveaux programmes de l’autoroute, ainsi qu’une une amende de trois millions de dinars chacun avec confiscation de tous leurs biens mobiliers, immobiliers et comptes bancaires.

Pour ce qui est de, Hamdane Rachid Salim, ex-directeur de la planification au ministère des Travaux publics et l’homme d’affaire, Adou Tadj Eddine, ces derniers ont eux été condamnés à une peine de sept ans de réclusion et un million d’amende pour l’un contre trois millions pour l’autre.

Par ailleurs, une amende de cinq millions de dinars a été émise aux sept entreprises étrangères ayant été impliquées, notamment Citic Crcc Chine, Cojaal Japon, Pizarroti suisse, Caraventa Suisse, Isolux Corsan Espagne, SMI Canada et COBA Portugal.

Ainsi, les accusés sont poursuivis entre autres de “corruption”, “blanchiment d’argent”, “dilapidation de deniers publics” et “abus de fonction”.

Pour rappel, le tribunal criminel a rejeté les demandes de dédommagement des parties civiles pour les préjudices matériels et moraux subis suite à cette affaire, dont le Trésor public, ainsi que l’Agence nationale des autoroutes (ANA).

Lire la suite
Publicité
Commentaires