Connect with us

Politique

Réouverture « partielle » des frontières à partir de juin

Published

on

Le président de la République Abdelmadjid Tebboune a donné son feu vert, ce dimanche 16 mai, pour une réouverture partielle des frontières aériennes et terrestres à compter du 1er juin, annonce un communiqué de la Présidence de la République.

Fermées depuis le 18 mars 2020 à cause du coronavirus, la réouverture des frontières a été étudiée ce dimanche en conseil des ministres. Elle se fera à compter de juin avec en moyenne cinq vols par jour de et vers les aéroports d’Alger, Constantine et Oran.

Alors qu’il n’a pas encore été précisé si cette réouverture ne concerne que la compagnie nationale Air Algérie et que la provenance des vols n’a pas encore été définie, la présidence annonce qu’il y aura un communiqué complémentaire détaillant la programmation des cinq dessertes quotidiennes autorisées.

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, avait indiqué, le 13 mai, que le comité scientifique a donné son feu vert pour permettre aux ressortissants algériens et étrangers de pouvoir rentrer en Algérie.

La même source a indiqué que leur retour se fera sous de “strictes conditions” dont un test PCR de 36 heures et des tests qui seront effectués, aux frais des voyageurs, à leur arrivée au pays. Si le test est positif, les voyageurs seront placés en quarantaine à leurs frais aussi.

Pour rappel, les frontières aériennes, maritimes et terrestres sont fermées depuis le 18 mars dernier en raison du covid-19.

Depuis, plusieurs ressortissants algériens se sont retrouvés bloqués à l’étranger malgré les multiples opérations de rapatriement effectuées. Des appels sont fréquemment lancés sur les réseaux sociaux pour la levée de la fermeture des frontières qui perdure depuis plus d’une année notamment en ce qui concerne les cas de maladies graves qui nécessitent un transfert à l’étranger.

S’il s’agit là d’une bonne nouvelle qui met « partiellement » fin à un calvaire qui a duré plus d’une année, le nombre de vols reste très inférieur comparé au nombre de personnes souhaitant franchir les frontières des deux côtés. Entre personnes malades, étudiants et familles séparées, ou simple voyageurs, le communiqué n’a pas précisé non plus qui aura la priorité pour monter à bord des cinq vols quotidiens alors qu’Air Algérie à elle seule effectuait en moyenne 250 vols par jour.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR