Connect with us

Politique

Réouverture des frontières : Pas avant la fin de la crise sanitaire, décide le président Tebboune

Melissa NAIT ALI

Published

on

© DR |
© DR | Abdelmadji Tebboune, président de la République

Pas de reprise du transport aérien et maritime en Algérie. Les frontières, fermées depuis le 20 mars dernier pour limiter la propagation de Covid-19, ne seront rouvertes avant la fin de la crise sanitaire actuelle.

La décision est prise, aujourd’hui, par le président, Abdelmadjid Tebboune à l’issue de la réunion du Conseil des ministres. «Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a ordonné le maintien de la fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du coronavirus », indique le communiqué du conseil des ministres.

Outre cette décision, le chef de l’Etat a également instruit le premier ministre d’étudier « de concertation avec le comité national scientifique du suivi de l’évolution de la pandémie les mesures nécessaires et afin de couper la chaîne de la transmission du virus ».

Abdelmadjid Tebboune, lit-on dans le même communiqué, a ordonné aussi un durcissement des sanctions à l’encontre des contrevenants aux mesures de lutte contre la propagation de la Covid-19.

S’adressant au ministre de la santé, le président Abdelmadjid Tebboune lui demande d’exploiter l’avion mis à disposition pour aller s’enquérir, au niveau des wilayas, de la situation des hôpitaux afin de vérifier sur place la véracité des informations concernant l’enregistrement d’insuffisance en matériel et en équipement.

Feuille de route aux niveaux ministres  

Selon le communiqué du conseil des ministres, le chef de l’Etat donner sa feuille de route aux nouveaux, ministres, en particulier ceux en charge des départements les plus importants, à l’image de celui de l’agriculture, des mines, de l’énergie et de la transition énergétique ainsi que le sport d’élite.  

Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR