Connect with us

Monde

Renversé par le peuple il y a un an, Saad Hariri à nouveau Premier ministre du Liban

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Renversé par des manifestations anti-système Il y a un an, Saad Hariri a de nouveau été désigné jeudi nouveau Premier ministre du Liban et chargé de former un gouvernement.

Cette nomination qui est le résultat de consultations parlementaire menées par le Président Michel Aoun a été soutenue par une majorité de 65 députés, selon la Présidence libanaise.

Saad Hariri succède ainsi à Mousatapha Adib qui a été nommé le 31 août, l’ancien gouvernement ayant démissionné après l’explosion meurtrière du 4 août. Cependant, son séjour à la tête du gouvernement a été court, Moustapha Adib a jeté l’éponge le 26 septembre dernier sans avoir pu former un nouveau gouvernement.

Après sa désignation, Saad Hariri a promis une équipe “d’experts” et s’est engagé à “former un gouvernement rapidement, car le temps presse et le pays est confronté à son unique et dernière chance”.

Pour rappel, une explosion meurtrière a frappé la capitale du Liban déjà affaibli par une crise économique inédite. L’explosion causée par 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium a fait plus de 150 morts et des milliers de blessés.

Accusés d’être à l’origine de l’explosion par négligence, les membres du gouvernement ont commencé à démissionner un à un avant que Hassan Diab n’annonce le 10 août la démission de son cabinet.

Nommé après Hassan Diab, Moustapha Adib s’est retirer de son poste de premier ministre le 26 septembre après avoir échoué à former un nouveau gouvernement laissant ainsi la voie libre pour le retour de Saad Hariri.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR