Politique

Rencontre de Tebboune avec des chefs de partis politiques: la dissolution du parlement évoquée

Published

on

Les trois chefs de partis politiques, Abdelaziz Belaid, Abdelkader Bengrina et Djilali Sofiane, ayant rencontré, samedi 13 février, le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, ont déclaré que la dissolution du parlement et l’organisation des élections législatives ont été évoquées.

Reçus par Abdelmadjid Tebboune au siège de la Présidence de la République 24h après son retour d’Allemagne où il a subi une opération chirurgicale, les trois chefs de partis sont revenus sur les détails de leurs entretiens avec le chef de l’Etat.

Diffusant un compte rendu sur Facebook, le chef du parti El Bina, Abdelkader Bengrina, a indiqué qu’Abdelmadjid Tebboune a évoqué la “dissolution prochaine du parlement et l’organisation d’élections législatives anticipées”. L’ancien candidat à l’élection présidentielle du 12 décembre 2019 n’a pas donné plus de détails.

L’autre ancien candidat à l’élection ayant amené Abdelmadjid Tebboune à la tête du pays a, lui aussi, révélé que la dissolution du parlement a été abordée. Dans un entretien à Echourouk, le chef du parti du Front el Mostakbel, donne plus de détails en avançant que la dissolution est programmée pour le 18 février en cours.

De son coté, Djilali Sofiane, chef du parti Jil Jadid a dit que “des élections législatives auront lieu, au plus tard, en juin 2021”.

En effet, dans un entretien accordé au site d’information 24h Algérie, Djilali Sofiane a indiqué que “le calendrier n’est pas encore fixé, le président ne m’en a pas fait part, mais j’ai compris que c’est assez rapide”.

“Le mois de Ramadhan (prévu en avril) et l’Aïd el Fitr (en mai) sont pris en compte. Il peut y avoir un chevauchement entre le Ramadhan et la campagne électorale, donc, c’est compliqué. Mais, d’ici juin, il est évident que les législatives anticipées seront organisées”, a-t-il déclaré à 24H Algérie.

“Le président de la République n’exclut pas la dissolution de toutes les assemblées élues, autant législatives que locales. En tous cas, les élections auront lieu selon un calendrier étalé sur toute l’année 2021”, a-t-il ajouté, poursuivant que “des élections locales anticipées sont également prévues avant la fin de 2021. Le président pense les organiser bien avant”.

Rentré au pays le vendredi 12 février après plusieurs semaines d’hospitalisation en Allemagne où il a soigné, par une opération chirurgicale, une complication due au covid-19 au niveau du pied, Abdelmadjid Tebboune a reçu samedi trois chefs de partis politiques. Il s’agit d’Abdelkader Bengrina président du Mouvement El Bina, de Djilali Sofiane de Jil Jadid et Abdelaziz Belaid du parti El Mostakbel.











Comments

Édité par EURL INTERLIGNES MEDIA | Copyright © 2019

Exit mobile version