Connect with us

Culture

Rencontre avec la réalisatrice Sofia Djama

Bouzid ICHALALENE

Published

on

Sofia Djama est réalisatrice Algérienne. Dans cette entretien, elle nous raconte son parcours personnel et professionnel.

 

Elle a réalisé plusieurs oeuvres cinématographique dont le Film, “les bienheureux”.

Directeur de publication. Passionné par l'enquête et le reportage. Je m'intéresse à tout ce qui se passe autours de moi.

Culture

Décès de l’actrice Nouria Kazdarli à l’âge de 99 ans

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

L’actrice Nouria Kazdarli, de son vrai nom Khadidja Benaïda, est décédée dimanche à l’âge de 99 ans, a annoncé le Théâtre national algérien (TNA).

Née en 1921 à Ammi Moussa, wilaya de Relizane, Nouria Kazdarli est une figure du théâtre algérien et du petit écran.

Sa carrière décolle en 1945 quand elle rejoint « la troupe des artistes associés » fondée par son mari, Mustapha Bouhrir dit Mustapaha Kazdarli avec Taha el Amiri et Boualem Raïs. C’est là que son vrai nom Khadidja Benaida laisse place à son nom de scène Nouria Kazdarli.

Avec ce pseudonyme, l’actrice interprétera plus de 200 pièces de théâtre, 160 téléfilms et 4 longs-métrages.




Continue Reading

Culture

Disponible dimanche dans les librairies : «Idir l’éternel », une première biographie de la star de la chanson kabyle

Melissa NAIT ALI

Published

on

© DR | Couverture du livre biographie consacré au chanteur Idir


Une première biographie de la star de la chanson Kabyle, Idir, sera disponible, dès ce dimanche, dans les librairies. Le livre, édité par les éditions Koukou que dirige le journaliste Arezki Aït Larbi, est coécrit par deux autres anciens journalistes, en l’occurrence Amer Ouali, ex-chef du bureau de l’AFP à Alger, et Saïd Kaced, ex-chef de rédaction du quotidien Liberté et enseignant du Français.


Intitulé « Idir l’éternel », le bouquin est préfacé par le célèbre écrivain Yasmina Khadra. « Le livre relate le parcours palpitant de l’icône internationale de la musique kabyle qui a porté la voix des ancêtres aux quatre coins de la planète », indique le directeur des éditions Koukou dans un communiqué.

Outre les librairies d’Algérie, la biographie sera aussi vendue sur Amazon pour les fans de l’auteur de « A vava inouva » vivant à l’étranger, notamment en France et au Canada. Dans ce livre, les auteurs relèvent particulièrement le « combat épique » du chanteur et « son message qui apparaît alors comme une ultime déclaration d’amour dans un océan d’incompréhensions et d’anathèmes ».

«Hymne à la reconnaissance mutuelle et au respect réciproque, son appel à la cohabitation pacifique entre les hommes, les cultures, les langues et les religions reste l’unique voie de salut pour conjurer les démons suprémacistes qui hantent les sociétés plurielles », rappellent-ils dans le texte de la 4e de couverture.

Le chanteur Idir, rappelons-le, est décédé le 2 mai dernier à Paris en France des suites d’une longue maladie. Né le 25 octobre 1945 à At-Yanni, dans la wilaya de Tizi Ouzou, Hamid Cheriet (vrai nom du chanteur), a réussi à donner une dimension internationale à la music Kabyle, grâce notamment à la légendaire « vava inouva » qui a fait le tour du monde et traduite dans une trentaine de langue.

Continue Reading

Culture

Décès de l’écrivain espagnol Carlos Ruiz Zafon, auteur de “L’ombre du vent”

Avatar

Published

on

© DR |

L’écrivain espagnol Carlos Ruiz Zafon, célèbre mondialement pour son roman “L’ombre du vent”, est mort à 55 ans d’un cancer, a annoncé vendredi sa maison d’édition Planeta.

“L’écrivain Carlos Ruiz Zafon est décédé aujourd’hui, 19 juin 2020, à 55 ans, dans sa résidence de Los Angeles, Etats-Unis, d’un cancer”, a indiqué le groupe dans un communiqué.

“L’un des meilleurs romanciers contemporains nous a quitté, mais il restera très vivant parmi nous à travers ses livres”, ajoute l’éditeur qui publiait depuis ving ants les romans de Ruiz Zafon, en particulier sa tétralogie Le cimetière des livres oubliés.

Publiée entre 2001 et 2016, elle comprend “L’ombre du vent”, “Le jeu de l’ange”, “Le prisonnier du ciel” et “Le labyrinthe des Esprits”.

La maison d’édition cite dans son communiqué une phrase du père de Daniel Sempere, personnage principal de “L’ombre du vent”, livre le plus connu de l’auteur et l’un des romans espagnols les plus vendus de ces dernières décennies.

“Chaque livre, chaque tome que tu vois, a une âme. L’âme de celui qui l’a écrit, et l’âme de ceux qui l’ont lu et ont vécu et ont rêvé avec lui”, dit ce personnage en faisant découvrir à son fils le mystérieux Cimetière des Livres Oubliés, une bibliothèque secrète et magique labyrinthique, autour de laquelle tourne toute la saga.

Dans ce roman à suspense qui se déroule à Barcelone après la Guerre civile espagnole (1936-1939), le jeune Daniel Sempere tente de percer le mystère entourant l’écrivan Julian Carax.

Le roman publié en 2001 est vite devenu un énorme succès d’édition, traduit dans une cinquantaine de langues et vendu à des millions d’exemplaires à travers le monde, faisant une star de son auteur, qui s’était jusque-là consacré à la littérature jeunesse.

Né à Barcelone en 1964, Carlos Ruiz Zafon, éduqué dans une institution religieuse et diplômé en communication, avait d’abord fait carrière dans la publicité avant de publier son premier roman à presque trente ans.

Continue Reading
Advertisement

Tendances