Connect with us

Accueil

Référendum en Tunisie: 27,54% de taux de participation, l’opposition appelle à la démission de Saïed  

Published

on

72% des électeurs ont boudé les urnes, lundi en Tunisie, à l’occasion du référendum sur la nouvelle Constitution qui accorde les pleins pouvoirs au chef de l’Etat, Kaïs Saïed. Un camouflet pour ce dernier, même si dans son camp, l’on parle plutôt du nombre de ceux qui, parmi les votants, ont approuvé le projet.

Sur 8.929.665 électeurs,  2.458.985 se sont exprimés sur le projet de Constitution soumis au référendum en Tunisie. Soit, «un taux de participation de 27.54%», a déclaré dans la soirée de lundi à mardi, Farouk Bouasker, président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE).

Immédiatement, la coalition de l’opposition regroupée au sein du Front pour le salut national, a appelé à la démission du président Kaïs Saïed, estimant que les tunisiens à travers leur boycott, «ont refusé d’approuver une constitution despotique».

«Kais Saied a lamentablement échoué à obtenir l’approbation populaire pour son projet de coup d’État et a ainsi perdu toute justification pour se maintenir au pouvoir, et exige donc qu’il démissionne et laisse la place à l’organisation d’élections présidentielles et législatives générales anticipées», a écrit le front dans un communiqué.

Constitué en mai dernier, ce bloc est composé du principal parti d’opposition Ennahdha en plus d’autres formations politiques : Amal, Al Irada, coalition El karama et Qalb Tounes.

Malgré le faible taux de participation, le président Saïed ne voit pas ce score du même angle. Après l’annonce des résultats préliminaires donnant le « Oui » vainqueur avec 92,3% des voix exprimées (sur les 27,54%), le chef de l’Etat s’est rendu dans la soirée à l’avenue Habib Bourguiba où étaient rassemblés ses partisans.

«Aujourd’hui, on ne peut plus faire marche arrière et on ne peut en aucun cas s’en passer des droits des femmes ou laisser tomber le droit de l’éducation et de la santé », a-t-il déclaré au journaliste de Mosaique FM. Et d’ajouter que «le président de la République détient désormais sa légitimité uniquement du peuple».

Avec agences

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR