Suivez-nous

Politique

Réduction du nombre de sièges à pourvoir pour les élections législatives

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

Le nombre de sièges à pourvoir à l’issue des prochaines élections législatives prévues le 12 juin prochain a été réduit à 407 au lieu de 462. C’est ce qu’a révélé mardi l’ordonnance promulguée par Abdelmadjid Tebboune et publiée dans le dernier numéro du journal officiel.

Selon l’ordonnance “la circonscription électorale est fixée, pour l’élection à l’APN, aux limites territoriales de la wilaya” et “la répartition des sièges pour chaque circonscription électorale, pour l’élection à l’APN, est déterminée au prorata de la population de chaque wilaya“.

Ainsi, le nombre de sièges de chaque circonscription électorale est “fixé sur la base de l’affectation d’un siège par tranche de cent vingt mille (120.000) habitants et l’affectation d’un siège supplémentaire pour chaque tranche restante de soixante mille (60.000) habitants”.

La même ordonnance stipule que “le nombre de sièges ne peut être inférieur à trois (3) sièges pour les wilayas dont le nombre de la population est inférieur à deux cent mille (200.000) habitants”. Le nombre de sièges de la circonscription électorale de la communauté nationale à l’étranger pour l’élection à l’APN, est, quant à lui, “fixé à huit (8) sièges”.

Concernant le Conseil de la nation, la circonscription électorale est fixée pour l’élection de ses membres, “aux limites territoriales de la wilaya”, tandis que “le nombre de sièges par circonscription électorale est fixé à deux (2) sièges”.

Pour rappel, le Président de la république Abdelmadjid Tebboune a signé le 11 mars le décret présidentiel portant convocation du corps électoral en vue des législatives du 12 juin prochain. L’opération de la révision des listes électorales a, elle, débuté mardi.


Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR