Connect with us

Société

Recrutement: Accusée “d’iniquité”, Sonatrach sème la zizanie à Tamanrasset

Le quota des postes d’emploi accordé par Sonatrach à la wilaya de Tamanrasset suivant son dernier plan de recrutement destiné à pourvoir en plusieurs spécialités certaines structures du nord, notamment à Alger, Boumerdès et Bouira et celles du Sud (Ouargla, Laghouat, Ghardaïa, Tamanrasset, Illizi et Adrar), a été vivement contesté par les chômeurs de l’Ahaggar, mais surtout par les activistes de la société civile qui dénoncent « l’iniquité dans la répartition des postes ».

Avatar

Published

on

Siège Sonatrach Alger
Crédit photo: DR | Siège Sonatrch à Alger

 

 

Pour le président du bureau local de l’organisation nationale pour la jeunesse, l’emploi et la promotion de la citoyenneté, Ahmed Chegga, il est plus qu’impératif de revoir ce plan de recrutement en l’adaptant aux besoins réels de cette wilaya qui renferme, a-t-il rappelé, l’un des plus importants champs gaziers du pays en plus de plusieurs sociétés pétrolières implantées dans la capitale de Tidekelt, In Salah.

D’aucuns vont jusqu’à exiger de Sonatrach d’annuler ce plan de “la discorde” du fait qu’il ne prend pas en considération les spécificités géopolitiques de cette région du grand sud. Cette annulation doit intervenir dans le but d’éviter la reproduction des scènes de violence provoquées par le vent de protestation qui a soufflé sur le Sud depuis 2011.

“Nos jeunes cadres ont le droit d’être embauchés dans cette société au même titre que les postulants des autres wilayas du pays”, préconise notre interlocuteur.

Le quota des emplois accordés parcimonieusement à Tamanrasset doit ainsi interpeller les autorités compétentes qui devraient étudier la possibilité de revoir toute l’opération de recrutement décidée par Sonatrach en cette période sensible, afin, a-t-on averti, d’éviter de raviver la braise dans cette wilaya déjà au bord de l’explosion, eu égard au nombre de manifestations qui y sont enregistrées presque quotidiennement.

“Contrairement aux autres wilayas du Sud dont Ouargla, Laghouat et Illizi qui ont bénéficié respectivement de 515, 475 et 210 postes, Tamanrasset n’en a eu que 11. C’est inconcevable!” peste le représentant de l’Onjepc dans une correspondance adressée au premier ministre et au ministre de l’énergie ainsi qu’au DG de Sonatrach où il les presse d’intervenir pour résoudre cette situation problématique.

Société

Covid-19: 252 nouveaux cas, 136 guérisons et 7 décès en Algérie

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Covid-19, nouveau bilan

252 nouveaux cas confirmés de coronavirus (Covid-19), 136 guérisons et 7 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en Algérie, selon un bilan établi ce mercredi, par la commission scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie en Algérie.

Le nombre total des contaminations a atteint 55.081 cas, celui des décès s’élève à 1880, alors que le nombre total des guérisons est de l’ordre de 38.482, précise le bilan.

Continue Reading

Economie

Le taux d’inflation stationnaire à 2% à fin septembre

Feriel Bouaziz

Published

on

Le taux d’inflation moyen annuel en Algérie à atteint 2% en septembre dernier, informe ce mercredi l’Office National des Statistiques (ONS).

En effet, l’évolution des prix à la consommation en rythme annuel à septembre 2020, est le taux d’inflation moyen annuel calculé en tenant compte de 12 mois, depuis le mois d’octobre 2019 à septembre 2020 comparé à la période allant du mois d’octobre 2018 à septembre 2019.

Cependant, la variation mensuelle des prix à la consommation, qui est l’évolution de l’indice de prix du mois de septembre 2020 par rapport à celui du mois d’août dernier, a noté une augmentation de 1,1%, a rapporté l’Office.

Par ailleurs, la variation mensuelle et par catégorie de produits, les prix des biens alimentaires ont affiché une hausse de 2,2%, résultat de l’augmentation des prix des produits agricoles frais en septembre dernier et par rapport au mois d’août.

C’est pourquoi, ces derniers ont augmenté de 4,7%, conséquence de la hausse des prix de certains produits, notamment les fruits frais (+27,1%), les légumes frais (+7,4%), la viande de poulet (+9,8%) et les œufs (+0,5%).

Par ailleurs, l’Office a relevé que le seul produit qui a connu une baisse de prix dans la catégorie des produits alimentaires agricoles frais, c’est la pomme de terre qui a chuté de 9,8% en septembre et ce par rapport au mois d’août dernier.

Quant aux produits alimentaires industriels, les prix ont enregistré un léger recul (-0,13%), selon l’ONS. Les prix des produits manufacturés, quant à eux, ont augmenté de 0,5%, alors que ceux des services ont stagné.

Durant le mois de septembre dernier, les prix à la consommation ont augmenté de 1,4% par rapport au même mois de 2019, ainsi que les enseignes d””habillement chaussures” qui eux aussi ont connu une hausse de (+1,44%), ceux de l’éducation également, culture et loisirs (+1,38%), du groupe de santé, hygiène corporelle (0,21%) et transport et communication (+0,1%).

Pendant les neuf premiers mois de 2020, les prix à la consommation, ont connu une hausse de 2,09%, marqués par une légère baisse des biens alimentaires (-0,47%), les produits agricoles frais (-1,60%), comparé aux produits alimentaires industriels qui eux ont augmenté de 0,65%. Les prix des biens manufacturés ont connu également une hausse de près de 5,2% et ceux des services près de (2%) durant les neuf premiers mois de l’année en cours et par rapport à la même période en 2019.

Ainsi, en 2019, le taux d’inflation en Algérie avait atteint 2%.

Continue Reading

Société

En vacances depuis mars, les élèves du cycle primaire rejoignent les bancs de l’école

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Plus de cinq millions d’élèves du cycle primaire rejoindront ce mercredi leurs établissements scolaires après plus de sept mois de vacances forcées en raison de la pandémie de coronavirus.

En effet, selon les données communiquées par le ministère de l’Education nationale, plus de 5.289.666 élèves inscrits au cycle primaire, répartis sur 19.703 établissements scolaires à travers le territoire national rejoindront les bancs de l’école ce mercredi.

Le coup d’envoi de la rentrée scolaire pour l’année 2020-2021 sera donné par le Premier ministre Abdelaziz Djerad qui s’est déplacé pour l’occasion à la wilaya de Batna à la tête d’une délégation ministérielle.

Cette rentrée qui intervient alors que le nombre de contaminations par le coronavirus connait un rebond inquiète les parents d’élèves qui ont appelé à reporter encore une fois la date de la reprise.

Cependant le ministre de l’Education Mohamed Ouadjaout a rassuré qu’un protocole sanitaire a été adopté en collaboration avec le comité scientifique du ministère de la Santé. Il s’agit, en plus de la distanciation sociale et la désinfection des lieux, de répartir les élèves en groupes, de travailler par alternance et de réduire proportionnellement le volume horaire pour chaque matière

De son coté, le ministre de la Santé nationale, Abderrahmane Benbouzid a affirmé lors de ses différentes sorties médiatiques que la rentrée scolaire doit avoir lieu même si la situation épidémiologique ne s’améliore pas. “Nous devons co-exister avec le virus”, avait-t-il dit.

Aussi fermés depuis le 12 mars dernier, les établissements du cycle moyen et secondaire rouvriront leurs portes aux élèves le 4 novembre prochain.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR