Connect with us

Société

Recrudescence des cas: pas d’hospitalisation “hors Covid-19” dans les hôpitaux d’Alger

Published

on

Les directeurs généraux des hôpitaux d’Alger ont été instruits de ne plus admettre d’hospitalisation hors Covid-19 à l’exception des “extrêmes urgences”. Après la recrudescence des cas de contaminations quotidiennes, les responsables des hôpitaux ont été appelés à mobiliser leurs personnels et matériels “exclusivement à la prise en charge des malades atteints de la covid-19”.

«Vous êtes instruits à l’effet de ne plus admettre d’hospitalisation hors Covid-19, à l’exception des extrêmes urgences, et rétablir progressivement la capacité en lits dédiés à la prise en charge des patients Covid-19, jusqu’à atteindre celle du 13 juillet 2020, au plus tard le jeudi 8 juillet 2021», a indiqué une note adressée aux directeurs des établissements de santé.

Et d’avertir: «aucune négligence ne sera tolérée et votre responsabilité personnelle demeure engagée en cas de non-exécution de la présente instruction».

Ces instructions interviennent après la réunion d’urgence tenue mercredi 30 juin par les membres du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus et les cadres de l’administration centrale et les directeurs des établissements hospitaliers de la wilaya d’Alger. Cette réunion a été tenue “à l’effet de prendre les mesures nécessaires permettant une prise en charge efficace des personnes atteintes du Covid-19”, avait indiqué le ministère de la Santé.

Le jour même, le Centre Hospitalo-Universitaire (CHU) Mustapha Pacha a décidé de revenir à son dispositif de “mobilisation maximale” au profit des malades de la Covid-19.

Dans une note adressée aux chefs des services de pneumologie-phtisiologie, diabétologie, dermatologie, neurologie, médecine interne, ophtalmologie, oto-rhino-laryngologie en plus des différents services de chirurgie, le directeur général de l’hôpital ordonne de ne plus recevoir de patients hors covid-19.

“Face à la recrudescence de la pandémie de covid-1 constatée ces dernières semaines et suite à la réunion tenue aujourd’hui avec monsieur le ministre de la santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, il a été décidé de revenir au dispositif de mobilisation maximale avec une capacité de 300 lits d’hospitalisation pour le CHU Mustapha Pacha à compter du dimanche 3 juillet (4 juillet ndlr)”
, a indiqué une note du directeur général du CHU Mustapha Pacha.

“Dans le cadre de ce dispositif et conformément à l’instruction de monsieur le ministre, il appartient aux chefs de service concernés de cesser toute activité de soins et de formation à partir du 1er juillet 2021 et de prendre les dispositions nécessaires en vue de mobiliser les personnels et les lits exclusivement à l’hospitalisation et la prise en charge des malades atteints de la covid-19”, ajoute la note.

Pour rappel, les contaminations quotidiennes connaissent une recrudescence ces derniers jours. Elles ont dépassé la barre des 400 cas pour la première fois depuis des semaines.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR