Connect with us

Monde

Recherché depuis plusieurs mois : le braqueur de banques en France arrêté à Oran

Avatar

Published

on

© DR l Mohamed Ikil, un braqueur de banques en France arrêté ce mardi 11 février à Oran

Le braqueur de banque, Redouane Ikil, en cavale depuis sa condamnation en juillet dernier à 18 ans de prison pour les braquages violents de deux agences postales à Toulouse, a été arrêté en Algérie dimanche, a indiqué l’un de ses avocats.

Redouane Ikil, un Franco-Algérien a été arrêté à Oran, a précisé à l’AFP Me Edouard Martial, confirmant une information de La Dépêche, selon qui l’arrestation s’est faite dimanche.

Acquitté en première instance, Redouane Ikil – ancien directeur d’une des deux agences postales attaquées – avait été condamné le 6 juillet par la cour d’assises du Tarn, à Albi, pour «séquestration» et “extorsion de fonds”.

Redouane Ikil a été condamné en tant que “cerveau” de deux braquages violents. L’un le 6 mars 2012 lorsqu’une postière avait été enlevée devant chez elle et aspergée de liquide inflammable.

Conduite à l’agence elle avait ouvert le coffre aux deux hommes cagoulés qui étaient repartis avec 362.000€. L’autre braquage a eu lieu le 2 mai 2013, lorsque trois hommes avaient séquestré la famille d’une autre caissière en lui imposant d’ouvrir le coffre de son agence. Dans les deux cas, les victimes ont été lourdement traumatisées, précise la même source.

«Pour les victimes de ce dernier, son arrestation est un soulagement, elles ne se sentaient pas en sécurité tant que cet homme était dans la nature», a indiqué à l’AFP l’avocat des parties civiles, Me Laurent De Caunes.

«Et pour la justice, c’est important aussi que cet homme qui s’est enfui de façon si indigne soit maintenant exposé à purger sa peine», a-t-il ajouté.

Monde

Le point sur la pandémie de coronavirus dans le monde

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

La pandémie de coronavirus a fait au moins 517.416 décès dans le monde, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles jeudi à 19H00 GMT.

Selon le comptage de l’AFP, les Etats-Unis en totalisent 128.421. Suivent le Brésil (60.632 morts), le Royaume-Uni (43.906), l’Italie (34.818) et la France (29.875). Près de 10.770.000 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires.

Afrique du Sud

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a décidé de prolonger jusqu’au 30 septembre le déploiement de l’armée à travers le pays pour aider à mettre en œuvre les mesures de confinement face au nouveau coronavirus, a annoncé jeudi le Parlement.

En date de jeudi, l’Afrique du Sud recensait 168.061 cas d’infection confirmés, avec 2.844 décès, selon le ministre de la Santé Zweli Mkhize. Le pays a enregistré 8.728 nouveaux cas ces dernières 24 heures, un record pour une seule journée.

Nouveau record de contaminations aux Etats-Unis

Au moins 53.069 nouvelles infections au coronavirus ont été recensées aux Etats-Unis en 24 heures, selon le comptage jeudi à 20H30 locales de l’université Johns Hopkins, un niveau record depuis le début de la pandémie. Cela porte à plus de 2,7 millions le nombre total de cas détectés dans le pays.

Plus de 10.000 morts au Pérou

Plus de Le Pérou a passé jeudi le cap des 10.000 morts des suites du Covid-19, a annoncé le ministère de la Santé, la semaine même où le pays entame un déconfinement progressif de certaines régions, dont la capitale Lima. Le nombre de décès des suites du Covid-19 était de 10.045, soit une hausse de 185 morts en 24 heures, tandis que les cas de contamination grimpaient à 292.004, soit 3.527 nouveaux cas, selon le dernier bilan quotidien du ministère.

Allègement des mesures de quarantaine au Royaume-Uni

Le gouvernement britannique a révélé vendredi les premières exemptions au régime de quarantaine mis en oeuvre pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, qui concernent les arrivées en provenance d’Allemagne, France, Espagne ou Italie à compter du 10 juillet.

Mais, au risque de la confusion, il a également décidé que ces exemptions ne concerneraient que les arrivées en Angleterre et que des quatorzaines seraient toujours obligatoires pour toute personne arrivant en Ecosse, Pays de Galles ou Irlande du Nord, sous peine d’amende.

Trois nouveaux cas importés en Tunisie

Le ministère tunisien de la Santé a confirmé jeudi la détection de trois nouveaux cas importés de Covid-19, portant le nombre total des cas confirmés de cette épidémie dans le pays à 1.178, dont 50 décès. Ces trois nouveaux cas ont été détectés auprès de ressortissants tunisiens établis à l’étranger, récemment rapatriés et en quarantaine obligatoire depuis leur rentrée dans le pays, selon un communiqué du ministère.

Avec APS et AFP

Continue Reading

Monde

Coronavirus-monde : “60% de tous les cas recensés ont été signalés au cours du mois dernier”

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a prévenu que la pandémie continuait à s’aggraver dans le monde, le nombre de contaminations dépasse les 160.000 par jour et “60% de tous les cas de Covid-19 recensés jusqu’à présent ont été signalés au cours du mois dernier”, selon la même source.

Depuis son apparition il y a six mois en Chine, le coronavirus a fait au moins 514.803 morts sur la planète, selon un comptage de l’AFP.

Plus de 60.00 morts au Brésil

Le Brésil a franchi mercredi le cap des 60.000 morts du coronavirus, après avoir enregistré 1.038 décès supplémentaires au cours des dernières 24 heures, a annoncé le ministère de la Santé.
Le pays déplore désormais 60.632 décès.

Nouveau record de contaminations en Afrique du Sud

L’Afrique du Sud a enregistré 8.124 nouveaux cas de COVID-19 au cours des dernières 24 heures, ce qui représente la plus forte augmentation en un jour depuis l’apparition de l’épidémie dans ce pays en mars.
Ce nouveau bilan porte le total des contaminations à 159.333, a déclaré mercredi le ministre de la Santé Zweli Mkhize.

Les contaminations repartent à la hausse aux Etats-Unis

Au moins 52.898 nouvelles infections au coronavirus ont été recensées aux Etats-Unis en 24 heures, un niveau record depuis le début de la pandémie, selon le comptage mercredi à 20H30 locales de l’université Johns Hopkins, qui fait référence.

Ces nouvelles infections portent à près de 2,7 millions le nombre total de cas détectés sur le sol américain. Le nombre de décès dans les dernières 24 heures s’élève à 706, portant le bilan américain de la pandémie à 128.028 morts au total.

L’Irak prolonge ses restrictions au trafic aérien

L’Autorité de l’aviation civile irakienne a annoncé mercredi la prolongation de l’interdiction des vols réguliers dans le pays jusqu’au 15 juillet. Cette interdiction porte sur les vols intérieurs et internationaux, à l’exception des vols d’urgence, des évacuations médicales et des vols de fret, ainsi que des avions qui ne font que traverser l’espace aérien irakien, selon un communiqué de l’Autorité.

Plus de 100.000 cas en Colombie

La Colombie, 4e économie d’Amérique latine, a quant à elle dépassé la barre des 100.000 cas, avec 4.163 nouvelles contaminations en un jour. Le bilan sur cette partie du continent pourrait dépasser 400.000 morts dans les trois mois si des mesures sanitaires plus strictes ne sont pas prises, selon l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS).

Avec AFP



Continue Reading

Monde

Amnesty International : Israël doit abandonner immédiatement son projet d’« annexion » de la Cisjordanie

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Alors qu’elles commenceront ce mercredi 1er juillet les délibérations sur le projet d’annexion de nouvelles zones en Cisjordanie occupée, Amnesty International appelle les autorités israéliennes à abandonner ce projet “qui viole les lois internationales et prolonge des décennies de violations systématiques des droits humains des Palestinien·ne·s”.

“les mesures prises pour « annexer » de nouveaux territoires palestiniens signifieraient la poursuite de la politique d’expansion des colonies israéliennes. Elles renforceraient la politique de discrimination institutionnalisée et de violations massives des droits humains à laquelle les Palestinien·ne·s sont en butte dans les territoires occupés du fait de l’occupation”, a dénoncé l’organisation.

De ce fait, “Amnesty International demande à la communauté internationale de prendre des mesures fermes contre les projets d’annexion et les colonies israéliennes illégales dans les territoires occupés”.

De son coté, le directeur adjoint du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord à Amnesty International,Aleh Higazi souligne que “le droit international ne laisse aucune place au doute à ce sujet : l’annexion est illégale“.

“Le fait qu’Israël poursuive sur cette voie illustre son mépris cynique à l’égard du droit international. Cette politique ne modifie pas le statut juridique du territoire au regard du droit international ou des habitant·e·s qui vivent dans un territoire occupé et ne décharge pas Israël de ses responsabilités en tant que puissance occupante – elle privilégie une loi de la jungle qui n’a pas sa place dans le monde actuel”, poursuit-il.

Partant de cette logique, l’organisation appelle les membres de la communauté internationale à “faire appliquer le droit international et réaffirmer que l’annexion d’une partie de la Cisjordanie occupée est nulle et non avenue”.

Elle les exhorte également à “s’efforcer de stopper sur-le-champ la construction ou l’expansion des colonies israéliennes illégales et des infrastructures liées dans les territoires palestiniens occupés. Cette mesure constituerait la première étape du retrait des civils israéliens qui vivent dans ces colonies».

“Le 20 avril, au lendemain des troisièmes élections en 10 mois qu’a connues Israël, le Premier ministre Benjamin Netanyahou et son rival politique Benny Gantz ont formé un gouvernement de coalition dans le cadre d’un accord d’unité”, rappelle Amnesty International.

“Cet accord”, poursuit-elle, “incluait une disposition permettant au gouvernement israélien de lancer le processus national d’annexion de certaines zones de Cisjordanie occupée, incluant des colonies israéliennes et la vallée du Jourdain. Ces projets font suite à l’annonce par le président américain Donald Trump de « l’accord du siècle » en janvier 2020, qui proposait l’annexion par Israël de certaines zones de la Cisjordanie occupée”.

Notons, par ailleurs, que des manifestations pro-palestiniennes et contre le plan d’annexion ont éclaté un peu partout dans le monde partant de Tel Aviv jusqu’à Paris et Bruxelles.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR