RCD: la demande de Gaid Salah est une tentative de coup d’Etat contre la volonté populaire

Au lendemain du dépôt de la candidature à la présidentielle du 18 avril prochain du président sortant Abdelaziz Bouteflika, le rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) apporte une réponse des plus cinglantes au système algérien «autiste».

Crédit photo : DR | Mohcine Belabbes, président du RCD

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a qualifié, ce mardi 26 mars, quelques heures après la demande du Chef d’Etat-Major, Ahmed Gaïd Salah d’appliquer l’article 102 de la constitution, de « Tentative de coup d’Etat contre la volonté populaire ».

 

« Cet homme est partie prenante de nos malheurs, il ne peut aucunement être la solution », a déclaré le secrétaire national à la communication du RCD, Yassine Aissiouane .

« Il ne s’agit plus pour eux de sauver le soldat Bouteflika, mais d’organiser le sauvetage du « régiment ». Ceux qui se sont rendus complices, par leur trahison légendaire, auront à répondre de leurs actes ignobles devant le tribunal de l’histoire. Ils veulent une passation de consignes à l’intérieur du même système, nous exigeons une transition démocratique qui pose les fondations de l’Algérie nouvelle », réclame-t-il

Adsence Milieu article