Connect with us

Accueil

RCD: Atmane Mazouz candidat au poste de président

Published

on

L’ancien député du RCD, Atmane Mazouz, a annoncé ce lundi 4 avril, sa candidature à la présidence du parti. À deux mois du sixième congrès national du Rassemblement pour la culture et la démocratie, Atmane Mazouz est le premier à afficher son intension de succéder à Mohcine Belabbas.

Dans une lettre aux militantes et militants du parti, partagée sur sa page facebook, Mazouz déclare: «Je me porte candidat pour la présidence du RCD». Il explique qu’ils étaient « nombreux » les militants, dans son entourage et parmi les sympathisants à l’inviter «à postuler à la présidence du RCD».

«J’ai longuement réfléchi à une mission aussi lourde. Ma conviction me dicte de ne pas fuir ma responsabilité pour être utile en ces moments difficiles mais décisifs pour notre pays. Enfant du parti dès sa création, élu à deux reprises, confiant dans l’avenir du Rassemblement et convaincu qu’un militant formé dans et par le parti ne peut, en ces moments difficiles, s’exonérer d’un engagement à continuer la lutte, j’ai fait le choix de poursuivre avec vous le combat pour les idéaux et le projet que nous partageons et honorer les nombreux sacrifices des nôtres», écrit l’ancien député de Bejaia durant deux mandats.

À 51 ans, Atmane Mazouz veut devenir le 3e président du RCD, après Saïd Sadi et Mohcine Belabbas. Ce dernier avait annoncé en mars 2021, qu’il ne sera pas candidat à sa propre succession lors du 6e congrès, quels que soient les modes d’organisation que le rendez-vous aura à adopter. Le congrès du RCD est fixé aux 3 et 4 juin 2022.

Pour cet ancien député (2007-2012/2017-2021), «dans ces temps de difficultés grandissantes pour nombre de nos compatriotes et de terreur quotidienne, le RCD doit continuer à renforcer son autonomie et à agir pour bâtir un parti fort, ouvert et rassembleur, capable de peser sur le cours des évènements».

Exprimant sa «conviction» en le débat d’idées «seul» à même de donner la force au parti, Atmane Mazouz qui a fait face, ces trois dernières années, à des pressions et des intimidations pour son engagement notamment au sein du Hirak, promet aux militants de «revenir» pour aborder d’autres sujets permettant la réussite du prochain congrès du RCD.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR