Suivez-nous

En continu

Rassemblement de Mouwatana à Béjaïa : les animateurs interpellés violemment et l’action empêchée

Le mouvement Mouwatana a été, une nouvelle fois, empêché d’organiser son action de sensibilisation contre le 5ème mandat du président Bouteflika. Après les rassemblements empêchés à Alger et Constantine, un autre a été interdit, aujourd’hui à Béjaïa. Annoncée depuis une semaine, l’action n’a pas eu lieu.

Melissa NAIT ALI

Publié

le

Rassemblement de Mouwatana à Béjaïa : les animateurs interpellés violemment et l’action empêchée

« Le régime algérien,  paniqué par la rencontre citoyenne programmée par MOUWATANA ce jour samedi 15 septembre à Bejaia, passe à la violence pour empêcher des citoyens algériens d’aller à la rencontre d’autres citoyens pour leur expliquer les enjeux et la démarche du mouvement Citoyenneté Démocratie, Mouwatana », dénonce le mouvement dans un communiqué, rendu public.

Dès les premières heures de la matinée, les rues et places de la ville de Béjaïa ont été bloquées par un important dispositif policier. Et l’ensemble des animateurs de MOUWATANA, dont Zoubida ASSOUL et Soufiane Djalali, ainsi que des militants de partis, ont été, selon la même source, appréhendés avec violence, leurs téléphones mobiles confisqués et ils sont enfermés dans les camions des forces de l’ordre.

désordre

« Le régime algérien vient de prendre conscience que MOUWATANA réussi en ce moment à cristalliser la contestation citoyenne et à susciter l’espoir d’une alternative réelle. Acculé et menacé, il use désormais de la violence pour intimider et dissuader les algériens de rejoindre ce mouvement citoyen », dénonce la même source, précisant que « le régime algérien est comptable du désordre qu’il veut provoquer ».

« Il est également comptable de la sécurité des initiateurs de MOUWATANA et aura des comptes à rendre aux algériens pour toute violence et toute situation irrémédiable. Les intimidations et arrestations illégales n’entameront en rien la détermination des dirigeants de Mouwatana, désormais soutenus en force par des citoyens venus des toutes les contrées du pays et de la diaspora algérienne », lit-on dans le même communiqué.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR