Connect with us

Politique

RAJ “sans information du lieu de détention de son président”

L’association RAJ a affirmé être toujours sans information sur le lieu de détention de son président Abdelouahab Fersaoui arrêté ce jeudi par des civils, à quelques mètres du tribunal de Abane Ramdane (Sidi M’hamed) où il a participé à un rassemblement de soutien aux détenus.

Avatar

Published

on

Le Comité national pour la libération des détenus (CNLD) a condamné l’arrestation d’Abdelouahab Fersaoui, l’une des figures du mouvement populaire estimant que “cet acte, d’une barbarie délibérée, n’est autre que le visage du système actuel, en plein folie qui s’attaque à des citoyens isolés, pacifiques, mais surtout identifiés et bien ciblés”.

“Il s’agit d’un terrorisme de l’Etat pour semer la terreur dans les rangs des Algériens”, a écrit le CNLD dans un communiqué rendu public aujourd’hui.

L’arrestation du président de RAJ a suscité également une vive indignation parmi des personnalités et militants politiques. Le président de Jil Jadid, Soufiane djilali et Mohcine Belabbès, président du RCD ont exprimé leur soutien à Abdelouahab Fersaoui et exigé la libération immédiate de tous les détenus d’opinion.

De son côté, le Collectif de la société civile pour une transition démocratique et pacifique a réagi en condamnant “fermement la détention arbitraire de notre camarade Abdelwahab Fersaoui et exigeons sa libération immédiate et sans condition”.

Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR