Connect with us

Politique

RAJ : “les conditions pour la reprise des grandes manifestations citoyennes ne sont pas réunies”

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | Manifestation du Hirak à Alger

Après les appels lancés ces derniers jours pour reprendre les marches populaires à partir du 19 juin, l’association Rassemblement action jeunesse (RAJ) a considéré, dans un communiqué rendu public ce jeudi, que “les conditions pour la reprise ne sont pas réunies” tout en appelant à la vigilance.

“Aujourd’hui, dans un contexte marqué par le risque de la propagation de la pandémie qui est toujours présent, des appels à la reprise des manifestations populaires sont lancés”, indique le communiqué du RAJ.

En réponse à ces appels, l’association considère que“les conditions pour la reprise des grandes manifestations citoyennes ne sont pas réunies, et ce, par à la fois le risque permanent de la propagation de la pandémie et la divergence des points de vus de la société sur la reprise où non dans l’immédiat des manifestations”.

“La sagesse a toujours prévalu comme fût le cas le mois de mars passé, au déclenchement de la pandémie, où tout les acteurs étaient soucieux de la préservation de la santé publique en décidant de surseoir à toutes les manifestations populaires”, rappelle le RAJ

Cependant, pour l’ONG, ceci “n’empêche pas d’approfondir la réflexion, le débat dans la société dans le respect de tout les avis, et d’œuvrer à une large mobilisation pour la reprise de la dynamique populaire une fois les conditions sanitaires sont réunies”.

Enfin et afin d’éviter “toutes les manœuvres de la normalisation et de la division du Hirak”, le Raj a appelé à rester “, solidaires et vigilants”.

Ainsi le RAJ rejoint des appels à la vigilance déjà lancés par des partis et militants du hirak notamment le PAD, les avocats Bouchachi et Badi ainsi que le détenu Samir Belarbi, qui appellent à attendre la fin de la pandémie pour reprendre les marches sanitaire suspendues depuis mars dernier.

Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR