Connect with us

Politique

RAJ dénonce les poursuites judiciaires “infondées” à l’encontre des militants et activistes du Hirak

Meriem Nait Lounis

Published

on

L’association Rassemblement Actions Jeunesse (RAJ) a exigé, à travers un communiqué rendu public, ce lundi, “la cessation et l’annulation des poursuites judiciaires à l’encontre des militants et activistes”.

Plusieurs procès des militants et activistes du Hirak auront lieu cette semaine, y compris, ceux de quelques membres de l’association. Notamment le procès en appel de Kamel Nemmiche, prévu le mardi 24 novembre à la Cour d’Alger. Ce dernier est accusé d’“atteinte à l’unité nationale “, il a été condamné le 23 février 2020 par le tribunal de Sidi Mhamed à 6 mois de prison ferme et 20.000 dzd d’amende, précise le document.

Par ailleurs, le procès des ex-détenus et membres de RAJ, Hakim Mohammed Addad, Kamel Ouldouali , Djalal Mokrani, Massinissa Aissous et Hmimi Bouider, est programmé, après plusieurs reports, pour ce jeudi 26 novembre 2020 au tribunal de Sidi M’hamed à Alger. Ils sont poursuivis, eux également, pour “atteinte à l’unité nationale”.

Ils ont été arrêtés le 04 novembre 2019 à la fin de la marche du vendredi à Alger, placés sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt d’El Harrache le 06 octobre et mis en liberté provisoire le 02 janvier 2020″, a détaillé le RAJ.

Toutefois, le militant Hakim Mohammed Addad est accusée aussi d'”incitation à attroupement non armé et publications attentatoires à l’intérêt national” dans une deuxième affaire pour laquelle il a été arrêté le 14 juin 2020 et mis sous contrôle judiciaire le 16 juin 2020 par le juge d’instruction du tribunal de Sidi M’hamed “après deux jours de garde à vue et perquisition de son domicile“, a indiqué le communiqué.

Le RAJ a affirmé qu’il “reste mobilisé et solidaire avec ses camarades” et “avec tous les militants et activistes poursuivis arbitrairement en justice”. L’association “dénonce ces poursuites judiciaires à l’encontre des militants et activistes et exige leur acquittement et l’arrêt de ces poursuites judiciaires infondées“.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR