Connect with us

Politique

Rahabi : La libération de Lakhdar Bouregaâ constitue le début de réparation d’une injustice

L’ancien ministre de la Communication sous Bouteflika, Abdelazi Rahabi, s’est exprimé suite à la libération de l’ancien commandant de la wilaya 4, Lakhdar Bouregaâ. L’ancien diplomate estime que cette libération ” constitue le début de réparation d’une injustice qui doit être suivie de celle de tous les détenus d’opinion encore incarcérés”, a-t-il écrit sur sa page facebook.

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR |Abdelaziz Rahabi, ancien ministre de la Communication


Le document précise que cette “mesure constitue un signe positif qui pourrait participer à la mise en place des mesures de confiance et d’apaisement sans lesquelles aucune sortie de crise ne peut être valablement envisagée“, explique-t-il.

Rahabi souligne que cette décision est un signal fort envers le Hirak qui exige la libération sine qua non des détenus politiques, incarcérés arbitrairement, expliquant que “la stabilisation de la situation en Algérie est, aussi urgente que nécessaire“, il appelle le président de la République “à prendre des mesures certes courageuses mais qui relèvent de ses prérogatives constitutionnelles de chef d’Etat, garant de l’unité de la Nation et de la stabilité du pays“.

J’appelle de tous mes vœux à la satisfaction des revendications légitimes du peuple algérien tout comme j’apporte mon soutien aux actions de dialogue et de concertation pour prémunir l’Algérie des risques multiformes de l’impasse politique actuelle“, conclut le document.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR