Quatre personnes dont une journaliste retrouvés mortes à Alger

Quatre personnes retrouvés mortes dans une maison à Bologhine hier 8 février. Les voisins étaient obligés de forcer la porte après le signalement de l'absence de l'une des victimes par la famille.

Crédit photo: DR | Agents de la protection civile.

Quatre personnes retrouvés mortes dans une maison à Bologhine hier 8 février. Les voisins étaient obligés de forcer la porte après le signalement de l’absence de l’une des victimes par sa famille.

Il s’agit d’un couple de la commune de cheurfa (Bouira) dont la fille est journaliste pour DzairPress, une étudiante à l’école polytechnique d’architecture et d’rbanisme (EPAU) originaire de Béjaia, et une quatrième fille née à Ouargla.

Selon nos informations, les enquêteurs privilégient la piste d’asphyxie au monoxyde de carbone. « Quand nous avons défoncé la porte, il était très difficile de résister à l’odeur du gaz » raconte un des témoins sur place.

Nous ne pouvons pas donner plus de détails pour le moment jusqu’à la fin de l’enquête en cours menée par les services de sécurité pour déterminer les causes et les circonstances des décès.